Connect with us

À la Une

Magic Touch, n° 1 de l’impression en RDC, se dote des machines i-tech de la technologie 2020

Published

on

Magna de l’impression durant l’année 2019, “Magic Touch” veut faire mieux en 2020. Cette société réputée pour la qualité, le sérieux et la promptitude de ses services réserve des surprises agréables pour l’année qui vient de commencer.

D’abord sur le plan technologique, Magic Touch est la seule entreprise d’impression au Congo RDC à se doter des machines ultra performantes d’impression, si pas, les seules du genre en Afrique centrale.

Histoire de rendre plus à l’aise ses nombreux clients tant des services publics, mais également des particuliers.

Du haut de son expérience et de sa parfaite maîtrise des étapes de conception et de production des étiquettes et des produits brodés, combinée à la haute performance industrielle et à ses larges capacités de production, Magic Touch permet d’offrir une gamme étendue de produits personnalisés au meilleur rapport qualité/prix et ce, dans les plus brefs délais.

Rappelons que cette société basée à la 9ème rue Limete a été sacrée meilleure imprimeur en 2018 lors de la campagne électorale. Pour cette année, le coût de ses services a été adapté à un prix démocratique. Magic Touch promet d’améliorer ses services d’impression sur tout support y compris le branding sur véhicules et autres engins volants et navigants.

 

Pour tout contact :

+243844124673

+243971016332

+243814509470


There is no ads to display, Please add some
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

code

À la Une

Beni: Les inspecteurs du pool primaire boycottent l’ENAFEP pour non payement des primes

Published

on

Les inspecteurs du pool primaire de la ville de Beni ont décidé de boycotter la passation des épreuves de l’examen national de fin d’études primaires dont le début est annoncé pour ce mardi 5 juillet 2022.

Dans leur décision rendue publique ce lundi, ces inspecteurs revendiquent le non payement de leurs différentes primes le gouvernement congolais.

Ça fait plus de deux ans que nous ne sommes pas payés. Nous avons toujours intervenus lors de Tenafep mais en vain. On nous promet mais le gouvernement ne s’exécute pas”, s’indigne l’inspecteur Kakule Kombi, secrétaire permanent de syndicat des inspecteurs antenne de Beni.

D’après lui, ils réclament «le perdiem pour interventions aux TENAFEP de 2020, 2021 et puis 2022 et les primes selon l’ordonnance du président de la République»

Ces inspecteurs invitent le gouvernement à recaler ces épreuves en attendant le payement de leur prime.

Pour Kakule Kombi, ses collègues doivent «rester à la maison» en attendant que la solution soit trouvée.

Verite Johnson/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Continue Reading

K-WA Advertising