Connect with us

Actualité

Lutte contre la pollution plastique :  Les rappeurs de la “Base Trokadero” et la Fondation “Fanya” sensibilisent à Masina Petro-Congo 

Published

on

A Kinshasa, précisément à Masina Petro-Congo, la Fondation “Fanya” et des jeunes rappeurs regroupés au sein de l’écurie “Trakadero” sont descendus dans la rue, ce jeudi 17 août 2023, pour sensibiliser la population sur les méfaits de la pollution plastique. 

” Nous sommes des jeunes qui avons décidé de nous mettre ensemble, pour contribuer à l’assainissement de  l’environnement et promouvoir un mode de vie plus sain…”, a d’entrée de jeu expliqué la jeune Ketsia Passou, initiatrice de la Fondation “Fanta” dont le siège se trouve à Mbundi, dans la commune de Kinsuka.

Justifiant ce “mariage” entre des jeunes vivant dans deux parties géographiquement opposées de la ville, Ketsia Passou précise : ” Cette union est née des différents problèmes dans nos quartiers, nos rues et communes, l’insalubrité causant la malaria par exemple, les inondations dues aux caniveaux bouchés et pleins d’autres mauvais gestes comme jeter sa bouteille d’eau par la fenêtre, par terre, etc. Nous avons décidé de pouvoir véhiculer un message adapté aux communautés dans nos zones de vie”.

Il convient de noter qu’au cours de cette marche, des caliquots portant des messages de prise de conscience et d’engagement ont été brandis.

” Nous avons voulu utiliser tous les moyens possibles, dont l’art, le rap, la musique. Ainsi, nos artistes ont fait des compositions autour du thème Balabala ( la rue) afin de faire passer, à leur façon, ce bon message de protéger l’environnement. Nous sommes très satisfaits de cette alliance Trokadéro et Fondation Fanya qui a pour objectif final créer le changement des comportements”, a déclaré l’artiste Shishi, leader de la “Base Trokadero”.

Profitant de l’occasion, l’artiste Shishi a présenté au public des rappeurs nouvellement recrutés par sa structure pour un meilleur encadrement artistique.

Les uns après les autres, ces chanteurs issus des quartiers défavorisés de la capitale ont ébloui le public par leurs messages qui décrivent les réalités de Kinshasa et appellent à l’amour de notre pays, la RD Congo.

Rienedi Nzabani & Sephora Mbaya( Stagiaire Ifasic)/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Spread the love

Actualité

Lemba/Righini : Le personnel du Centre médical “Mwinda ya Lobiko” abandonne un corps sans vie devant un poste de police !

Published

on

Les habitants du quartier Righini, dans la Commune de Lemba (Kinshasa), ont découvert, cette matinée de lundi 17 juin 2024, le corps sans vie d’un trentagénaire devant un poste de police. La dépouille de cet homme, non encore identifié, y serait déposée depuis la nuit de ce dimanche 16 juin 2024.

Selon les informations fournies par la police, la victime proviendrait du Centre médical “Mwinda ya Lobiko, accompagné d’un personnel soigant, une garde et un policier pour être transféré aux Cliniques Universitaires où l’accès leur serait refusé avec cet homme à bout du souffle qui va succomber peu après. Le corps de cet infortuné va être déposé devant ce poste de police.

Ce serait précisément dans la soirée (23h) de ce même jour que cet homme rendrait l’âme. Le personnel soignant et la garde du Centre médical précité auront pris fuite. « Les Cliniques n’ont pas traité cet homme alors qu’il était en vie parce qu’il n’y avait aucun membre de sa famille sur place. C’est pendant la discussion qu’il est décédé. En entrant au bureau pour faire une réquisition au médecin, l’A.G et la garde de ce centre médical ont rapidement déposé son corps et ont pris la poudre d’escampette…», a confié le major Bela à CONGOPROFOND.NET.

Seul la nuit, cet officier de permanence a relayé cette information à ses supérieurs qui, aussitôt arrivés ce lundi matin, ont sécurisé la zone du drame avant que les secouristes ne viennent évacuer son corps.

Effectuant immédiatement une descente au Centre médical “Mwinda ya Lobiko”, situé sur l’avenue Malula n° 15 dans le même quartier de la même agglomération, notre reporter a une réceptionniste qui n’a fourni la moindre information à ce sujet. “C’est aujourd’hui que je suis arrivée. Les membres du collectif ayant fonctionné hier sont tous partis…», a-t-elle appuyé.

Signalons que quelques volontaires de la Croix-Rouges sont arrivés à ce poste de police vers 11h en attendant la réponse à la convocation de la police envoyée au parquet de Matete. Ce dernier, a-t-on appris, a toute de suite dépêché son substitut pour constater les faits. Dossier à suivre.

Exaucé Kaya/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Spread the love
Continue Reading

Bientôt le magazine CONGO PROFOND dans les kiosques à journaux : Simplicité, Pertinence et Découverte