Connect with us

À la Une

L’UDPS Beleshayi prophétise: « Avant le 23 décembre, ‘Lamuka’ risque de se fissurer »

Published

on

Ted Beleshayi, secrétaire exécutif national de la Ligue des jeunes de l’UDPS a, dans une interview accordée à CONGOPROFOND.NET ce 25 novembre, soutenu que le tandem « Fatshi-V.K »est bel et bien le ticket gagnant de cette présidentielle qui aura lieu le 23 décembre prochain.

Très confiant sur la victoire de ce duo d’enfer, ce « combattant » s’explique:  » Le sondage réalisé avec des méthodes scientifiques par BERCI/CREC place Félix Tshisekedi en tête avec 36%, suivi de Ramazani Shadary et par le président Vital Kamerhe avec 17%. Si nous faisons la somme de leurs pourcentages: ils récoltent à eux deux 53% ».

Et d’ajouter :  » je ne vois pas Emmanuel Ramazani Shadary ou Fayulu battre le tandem Fatshi et Vital Kamerhe. »

Alors que personne ne s’entendait à une probable coalition UNC – UDPS, Ted Beleshayi a nuancé. « La politique est dynamique. S’il faut se rapporter aux rapports de force et des intérêts ».

Toutefois, il souligne que la politique n’est pas dynamique lorsqu’il s’agit des convictions et des valeurs. Ces dernières, insiste-t-il, doivent rester figées.  » Bien de fois, nous sommes obligés de trouver de compromis lorsqu’il s’agit de sauver la nation, » a-t-il expliqué.

Pour ce, il a donné l’exemple de la coalition entre l’extrême gauche et l’extrême droite en Italie en vue de constituer un gouvernement d’union nationale.

JM Kabund dicte-t-il sa loi dans l’UDPS?

À l’aube du retrait de signature de l’accord de Genève par Félix Tshisekedi, rapporte-t-il, beaucoup se sont interrogés sur les prérogatives de JM Kabund au sein du parti.

Le secrétaire exécutif national de la Ligue des jeunes de l’UDPS estime que Jean Marc Kabund ne dicte pas sa loi, mais joue sa partition en tant que gardien du temple. « Si le président représente le parti, c’est le secrétaire général qui le gère au quotidien.
Tous poursuivent le même objectif sur deux angles différents », indique Ted Beleshayi.

Ted Beleshayi, secrétaire exécutif national de la Ligue des jeunes de l’UDPS

Il reconnaît volontiers partager bien souvent les prises de position de son SG à 99%. « Le jeu politique auquel il s’est livré au lendemain de l’accord de Genève a sauvé le parti. Là, il a agi comme un militant, un gardien du temple ».

« Avant le 23 décembre, Lamuka risque de se fissurer »

La différence entre l’accord de Genève et celui de Nairobi, explique-t-il, se situe dans la volonté d’aller aux élections et de les gagner.

Pour lui, l’accord de Genève est un accord de boycott. « Plus on approche de la date du 23 décembre, plus leur ligne de communication va se fissurer, » a-t-il finalement conclu.

TMB/ CONGOPROFOND. NET


There is no ads to display, Please add some
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

À la Une

Or: Remplacements des réserves et nouvelles opportunités pour sécuriser le programme de KIBALI étalé sur plus de 10 ans

Published

on

La plus grande mine d’or d’Afrique, Kibali, est sur la bonne voie pour le remplacement de ses réserves réduites par l’exploitation en 2022, tandis que de nouvelles opportunités de croissance soutiendront également son plan d’affaires étalé sur plus de 10 ans et son statut de l’un des actifs de niveau 11 de Barrick Gold Corporation.

Le président et président directeur général de Barrick, Mark Bristow, a déclaré à la presse aujourd’hui que le gisement prolifique KCD de Kibali continuait d’offrir de la valeur supplémentaire vu que le forage actuel est axé sur la conversion des ressources en réserves et sur l’exploration des filons qui sont encore ouverts en profondeur. En outre, les cibles de Mengu Hill, Ikanva et Gorumbwa présentent le potentiel nécessaire pour renforcer le portefeuille souterrain de Kibali.

« Kibali est une opération très rentable avec ses trois centrales hydroélectriques de classe mondiale qui couvrent la majeure partie de ses besoins énergétiques. Elles seront suppléées par une nouvelle centrale solaire de 17MW qui, une fois achevée en 2025, fera passer la part des énergies renouvelables dans les sources énergétiques de la mine de 81% à 93%, » a déclaré Bristow.

Les références écologiques de Kibali comprennent également la réduction continue des eaux douces provenant de la rivière Kibali et un programme de reboisement qui, à ce jour, a permis de planter plus de 10,000 arbres. La mine poursuit son programme d’appui à la conservation de la biodiversité au Parc National de la Garamba en RDC, avec la réintroduction des rhinocéros provenant d’Afrique du Sud. Les 16 premiers rhinocéros sont attendus à Garamba d’ici la fin du deuxième trimestre de cette année et seront suivis de 60 autres au cours des trois prochaines années.

Conformément à la politique globale de Barrick consistant à employer et à promouvoir les ressortissants du pays hôte, Arthur Kabila a été nommé premier directeur général congolais de Kibali. Depuis l’année dernière, huit autres postes clés de direction et techniques sont désormais occupés par des Congolais.

 

Tshieke Bukasa/Congoprofond


There is no ads to display, Please add some
Continue Reading

K-WA Advertising