Connect with us

Actualité

Lubumbashi : le nouveau comité national de la jeunesse Sempya installé

Published

on

 

L’association socio-culturelle Sempya, qui a en son sein 6 territoires de la province du Haut-Katanga, a, ce dimanche 18 juillet 2021, procédé à l’investiture du comité national de la jeunesse, dans le chapiteau du Pullman Grand Karavia, en début d’après-midi.

Composé de 39 personnes au total, ce comité dont tous les territoires sont représentés, sera dirigé par Jules KYONDWA Banze, de la corporation Insaka de Pweto.

Ils ont été officiellement installés par le deuxième vice-président du comité national, Joseph SAMBI Bulanda, l’actuel ministre provincial du Haut-Katanga en charge de la Santé. Il leur a, au cours de cette cérémonie de l’investiture, prodigué quelques essentiels conseils.

“Je profite ici pour vous appeler à la cohésion et à l’unité entre vous; vous n’êtes pas Sempya, mais plutôt une branche de Sempya, un bras séculier, qui ne doit pas agir en contradiction avec les instruments juridiques de Sempya. N’engagez jamais Sempya, ou ne faîtes pas des déclarations au nom de Sempya, si cela ne vous a pas été autorisé. Promouvez les valeurs Sempya,” a-t-il conseillé.

Au cours de cette même cérémonie, pour leur souhaiter bonne chance dans l’exercice de leurs fonctions, en vue de réaliser un travail qualitatif, le vénérable chef KAPONDA Lubenge BWALYA, de la chefferie Kaponda, membre de Sempya, a procédé à l’application du caolin blanc sur la main gauche de chaque membre du comité investi.

Prenant la parole pour son tout premier discours, Jules KYONDWA Banze a d’abord remercié l’Éternel, ensuite affiché ses ambitions.

“Chers tous, avant toute chose, j’aimerais d’abord glorifier l’Eternel notre Dieu, lui qui connaissait ce jour ; le comité de la jeunesse dont j’ai le plaisir de présider, s’est fixé ces quelques objectifs :

• L’identification de tous les jeunes sempya.

• Promouvoir et défendre les intérêts de la communauté sempya.

• Mener des plaidoyers en faveur des jeunes, et

• Encadrer les étudiants sempya pour un travail studieux”, a-t-il soutenu.

Cette grande cérémonie agrémentée par le groupe folklorique Sempya, la fanfare et la chorale Sempya, a connu la participation des plusieurs personnes entre autres, les ministres provinciaux de l’intérieur Thierry KIKONTWE, de la Santé, Joseph Sambi BULANDA, la commissaire en charge de la culture et art, Immaculée BAGABE, Madame Mireille KILUFYA, commissaire au social, ainsi que des honorables députés provinciaux, des présidents des associations culturelles sœurs, de l’espace grand Katanga.

Pour ponctuer la cérémonie, un repas familial a été partagé à tous, sous l’animation musicale; et des photos souvenirs ont été prises par le comité investi avec les autorités présentes à la cérémonie.

Pour rappel, l’association socio-culturelle Sempya est composée de 6 territoires du Haut-Katanga, ainsi identifiés en corporations: Pweto: Insaka,
Kasenga: Kikoko.
Kambove : Nsakwa ya ba Kaonde.
Kipushi : Adoki
Mitwaba : L’Abazekat et
Sakanya : Abelu.

Gedeon ELONGA Béni/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Spread the love

À la Une

Ituri :Cinq groupes armés s’engagent à la cessation immédiate des hostilités sous les hospices du VPM JP Bemba

Published

on

Cinq (5) groupes armés identifiés dans la province de l’Ituri (nord-est de la République démocratique du Congo) ont signé vendredi 19 avril 2024 à Bunia, en présence du vice-Premier, ministre de la Défense Nationale, Jean-Pierre Bemba.

Cet acte d’engagement marque “la cessation immédiate” des hostilités dans cette province sous état de siège.

Nous, les groupes armés de l’Ituri (CODECO, FRPI, FPIC, AUTODÉFENSE, MAPI), réunis en date du 19 avril 2024, sous la haute responsabilité de son Excellence Monsieur le VPM de la Défense Nationale, Jean-Pierre Bemba, prenons l’engagement de cesser immédiatement les hostilités dans l’intérêt de la paix“, ont-ils déclaré à travers l’acte d’engagement.

NB: Tout contrevenant au présent acte se verra sanctionner par les actions militaires ou judiciaires”, ont précisé les signataires.

Arrivé vendredi matin dans la ville de Bunia, chef-lieu de la province de l’Ituri, dans le cadre de l’évaluation de la situation sécuritaire dans cette province, le vice-Premier ministre, ministre de la Défense Nationale, Jean-Pierre Bemba, a réuni 31 membres issus de cinq groupes armés locaux actifs depuis la reprise des hostilités en 2017, pour examiner les motivations à la base de la reprise des armes dans la province de l’Ituri en dépit des accords de paix régulièrement conclus à Nairobi et dans le territoire de Aru.

Je suis venu au nom du commandant suprême, le chef de l’État, Félix Antoine Tshisekedi, qui mise sur le retour de la paix, de gré où de force en Ituri, pour vous écouter et comprendre pourquoi en dépit des engagements pris dans le passé, vous continuez toujours à vous entretuer ici en Ituri. Nous devons ensemble dégager des propositions à même de contribuer efficacement au retour définitif de la paix ici“, avait introduit Jean-Pierre Bemba.

Elyane Mukuna/Congo profond


There is no ads to display, Please add some
Spread the love
Continue Reading

Bientôt le magazine CONGO PROFOND dans les kiosques à journaux : Simplicité, Pertinence et Découverte