Connect with us

À la Une

Lubumbashi : 18 vieux cadavres de la morgue Sendwe enfin inhumés !

Published

on

Ce mardi 16 juin 2020, 18 cadavres qui ont longtemps trainé à la morgue de l’hôpital Jason Sendwe pour diverses raisons, ont été inhumés finalement au cimetière Mukwemba, situé dans la commune Annexe. Ce geste a été accompli grâce à l’implication du gouverneur Jacques KYABULA Katwe qui a mandaté quant à ce, monsieur Privato ILUNGA Ley.

Parmi les corps enterrés, il y a 12 prisonniers de la prison de Kassapa, 3 décédés par noyade, 2 morts de suite de l’accident de circulation et 1 qui avait subi la justice populaire.

Ces corps, convient-il de noter, qui dégageaient déjà des odeurs nauséabondes, polluant l’environnement immédiat de la morgue, ont longtemps été abandonnés par leurs familles.

Préoccupé par ce dossier, le gouverneur Jacques KYABULA Katwe n’a pas lésiné sur les moyens financiers pour le solutionner. Il a donc mandaté circonstanciellement Privato ILUNGA Ley afin qu’il organise leur inhumation.

Noter que cette ceremonie d’inhumation s’est déroulée dans le strict respect des mesures d’hygiène recommandées, en présence du conseiller aux affaires sociales et actions humanitaire, Justin Mwema, des représentants du ministère provincial en charge de l’Intérieur et sécurité, Michel Kunda et Gaston Kisenga, et du représentant du directeur de la prison de Kassapa empêché.

Agréablement surpris par l’implication du gouverneur, des membres de familles de ces infortunés présents au cimetière Mukwemba, n’ont pas retenu leurs mots pour remercier le gouverneur en signe de gratitude. « Nous disons sincèrement merci à notre gouverneur pour s’être impliqué afin que nous puissions finalement enterrer nos êtres chers; que Dieu le bénisse et protège son pouvoir », a déclaré l’un d’eux.

Gédéon ELONGA/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

À la Une

Le Salon des Médias et du Business ouvert ce jeudi à Kinshasa 

Published

on

C’est sur le thème: « Les médias, un atout pour la croissance des entreprises en RDC » que le Salon des Médias et du Business s’est ouvert ce jeudi 26 au 27 janvier 2023 à l’hôtel Fleuve Congo.

Événement incontournable de la scène des médias, le Salon des Médias et du Business est l’unique salon en RDC qui rassemble toute la presse et les opérateurs économiques pour discuter des possibilités d’une relation gagnant-gagnant.

Ce salon est organisé par l’Association des médias en ligne (MILRDC) en collaboration avec la Fédération des Entreprises du Congo (FEC), avec l’appui technique d’Internews sur financement de l’Union Européenne dans le cadre du projet Medias Indépendants et Innovants (Medias 2I).

Prennent part à cette rencontre, environ une centaine de journalistes, communicateurs et chefs d’entreprises.

L’objectif visé par les organisateurs est double : « d’abord évaluer les avancées de l’écosystème médiatique et son impact éventuel sur la croissance des entreprises du pays et ensuite initier un espace d’échange sur diverses thématiques en vue d’améliorer la relation entre le secteur privé et les médias », a déclaré Noémie Kilembe, directrice adjointe d’Internews.

Durant les deux jours du Salon, les participants prendront part aux echanges à travers quatre panels. Les deux premiers prévus ce jeudi ont tablé sur « la réglementation de la publicité en RDC et son impact sur les revenus des médias »; et aussi « les médias face aux régies publicitaires et GAFAS ».

Pour ce vendredi, le premier panel traitera de la diversification des services et des offres des médias, alors que le deuxième planchera sur la gouvernance et la gestion des médias en tant qu’entreprise.

Ce Salon, convient-il de rappeler, rentre dans le cadre du projet M2I débuté en janvier 2020 et qui s’achève à la fin du mois de janvier 2023.

Déborah Kabuya/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Continue Reading

K-WA Advertising