Connect with us

À la Une

Lubumbashi : 18 vieux cadavres de la morgue Sendwe enfin inhumés !

Published

on

Ce mardi 16 juin 2020, 18 cadavres qui ont longtemps trainé à la morgue de l’hôpital Jason Sendwe pour diverses raisons, ont été inhumés finalement au cimetière Mukwemba, situé dans la commune Annexe. Ce geste a été accompli grâce à l’implication du gouverneur Jacques KYABULA Katwe qui a mandaté quant à ce, monsieur Privato ILUNGA Ley.

Parmi les corps enterrés, il y a 12 prisonniers de la prison de Kassapa, 3 décédés par noyade, 2 morts de suite de l’accident de circulation et 1 qui avait subi la justice populaire.

Ces corps, convient-il de noter, qui dégageaient déjà des odeurs nauséabondes, polluant l’environnement immédiat de la morgue, ont longtemps été abandonnés par leurs familles.

Préoccupé par ce dossier, le gouverneur Jacques KYABULA Katwe n’a pas lésiné sur les moyens financiers pour le solutionner. Il a donc mandaté circonstanciellement Privato ILUNGA Ley afin qu’il organise leur inhumation.

Noter que cette ceremonie d’inhumation s’est déroulée dans le strict respect des mesures d’hygiène recommandées, en présence du conseiller aux affaires sociales et actions humanitaire, Justin Mwema, des représentants du ministère provincial en charge de l’Intérieur et sécurité, Michel Kunda et Gaston Kisenga, et du représentant du directeur de la prison de Kassapa empêché.

Agréablement surpris par l’implication du gouverneur, des membres de familles de ces infortunés présents au cimetière Mukwemba, n’ont pas retenu leurs mots pour remercier le gouverneur en signe de gratitude. “Nous disons sincèrement merci à notre gouverneur pour s’être impliqué afin que nous puissions finalement enterrer nos êtres chers; que Dieu le bénisse et protège son pouvoir”, a déclaré l’un d’eux.

Gédéon ELONGA/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Spread the love

À la Une

Abolition du système LMD en RDC : Fausse alerte !

Published

on

Le système d’enseignement Licence-Master-Doctorat (LMD) n’est pas annulé en République Démocratique du Congo, contrairement aux rumeurs distillées sur les réseaux sociaux depuis la soirée du dimanche 23 juin 2024.

Ceci ressort d’un communiqué signé dans la soirée de ce lundi 24 juin 2024 par Marie-Thérèse Sombo Ayanne Safi Mukuna, ministre de l’Enseignement Supérieur et Universitaire (ESU).

Le communiqué officiel note plutôt qu’au cours de la séance plénière d’investiture du gouvernement, le programme présenté et défendu, en son pillier 4, axe stratégique 4.2.1, prévoit la poursuite de la mise en place d’un système éducatif performant, inclusif et équitable, dont l’une des actions identifiées porte sur l’évaluation de la mise en œuvre du programme LMD.

Ce faisant, son Excellence, madame la ministre de l’ESU a prévu dans sa feuille de Route une évaluation à mi-parcours de cette réforme dont la fin du premier cycle interviendra la fin de cette année académique“, lit-on dans ce communiqué.

Le même communiqué précise que le calendrier de ces assises sera publié dans les jours qui suivent pour éclairer les acteurs de l’ESU, de la communauté universitaire que des partenaires concernés et du public intéressé.

Rappelons que la réforme LMD qui est le substitut du système PADEM, a été instauré et mis en application dans les établissements tant Publics que privés en 2021 sur ordre du ministère honoraire de l’ESU, Muhindo Nzangi Butondo, désormais ministre du Développement rural en RDC.

Exaucé Kaya/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Spread the love
Continue Reading

Bientôt le magazine CONGO PROFOND dans les kiosques à journaux : Simplicité, Pertinence et Découverte