Connect with us

Actualité

L’opérateur minier Kibali RDC : Kibali a réalisé 7 des 11 projets de son cahier des charges valant 8,9 millions USD

Published

on

 

 

 

 

Dejà réalisé 7 des 11 projets inscrits dans son cahier des charges dont le coût global est évalué à 8,9 millions de dollars américains sur les cinq (5) prochaines années.

Mark Bristow, Président et Directeur Général de Barrick, l’a annoncé, ce jeudi 5 octobre 2023, au cours de la 50ème et dernière conférence de presse de l’année 2023.

 

« Comme l’a démontré Barrick, l’exploitation minière responsable présente une capacité unique d’avoir un impact transformateur sur les économies des pays sous-développés et ceux en voie de développement. C’est une force au service du bien de toutes les parties prenantes, en particulier les pays hôtes et leurs communautés; et cette force atteint des proportions importantes lorsqu’il existe un véritable partenariat entre les opérateurs miniers et les gouvernements. », a-t-il affirmé.

 

 

En ce qui concerne le Fonds pour le développement communautaire de la mine, constitué par la dotation de 0.3% du chiffre d’affaires annuel, ce dernier compte désormais un portefeuille de 44 projets.

 

Depuis le début de l’année en cours, Kibali a versé plus de 180 millions de dollars aux fournisseurs congolais tout en continuant à investir dans des programmes de développement communautaire.

 

Par ailleurs, a noté Mark Bristow, la mine a favorisé la création de la valeur durable grâce aux partenariats locaux.

 

 

L’essentiel des besoins électriques de Kibali provient de ses trois centrales hydroélectriques et les plans du parc solaire de 16 MW avec un système de stockage d’energie par batteries. Elles sont destinées à augmenter la fourniture d’énergie hydroélectrique pendant la saison sèche. Une fois ce projet achevé, la mine fonctionnera entièrement sur les énergies renouvelables pendant six mois de l’année, réduisant ses émissions de gaz à effet de serre de 19.7 kt CO2 par an.

 

 

Dans le secteur de l’environnement, Kibali continue à s’imposer comme leader en matière de biodiversité, avec une évaluation en cours pour le transfert de 30 rhinocéros blancs supplémentaires vers le Parc national de la Garamba. En début d’année, 16 rhinocéros y ont été réintroduits dans le cadre d’une initiative menée par Barrick.

 

 

 


There is no ads to display, Please add some
Spread the love

À la Une

La corruption à son paroxysme : Quand le pouvoir corrompt même les plus hauts organes de décision

Published

on

Dans un récent scandale révélé au grand jour, le camp du candidat déclaré provisoirement Gouverneur de la province du Haut-Uélé Jean Bakomito Gambu malgré les irrégularités et la fraude industrielle orchestrée lors des élections du 29 Avril 2024 a été pris en flagrant délit de tentative de corruption au sein du Conseil d’État, dépassant ainsi tout ce que l’on aurait pu imaginer. Après une audience décisive, les membres de ce camp se sont retrouvés dans l’impasse financière, manquant des fonds nécessaires pour soudoyer les membres du Conseil d’état.

Face à cette situation critique, ils se sont tournés vers un allié de poids, l’ancien Gouverneur Christophe Baseane Nangaa, mais ce dernier a refusé de prêter la somme colossale exigée. Sans alternative, ils ont décidé de s’endetter auprès de la principale entreprise minière de la province, Kibali Gold Mine compromettant ainsi leur intégrité et leur légitimité.

Cette affaire d’une gravité extrême a attiré l’attention de toutes les autorités de la république, mettant en lumière l’étendue des ravages causés par la corruption dans les rouages du pouvoir. Elle soulève des questions essentielles sur l’éthique et la transparence des processus politiques, et appelle à une réaction ferme et sans équivoque de la part des institutions chargées de veiller à l’intégrité de notre démocratie.

Cette affaire révèle une triste réalité : la corruption a atteint des sommets insoupçonnés, menaçant les bases mêmes de notre système démocratique. Il est temps de prendre des mesures radicales pour lutter contre ce fléau qui gangrène notre société et compromet notre avenir collectif.

TEDDY MFITU
Polymathe, chercheur et écrivain / Consultant senior cabinet CICPAR


There is no ads to display, Please add some
Spread the love
Continue Reading

Bientôt le magazine CONGO PROFOND dans les kiosques à journaux : Simplicité, Pertinence et Découverte