Connect with us

À la Une

Lomami : tension à la suite d’une révolte des détenus de la prison centrale de Mwene-Ditu

Published

on

Une vive tension a été observée ce mercredi 20 janvier 2021, à la prison centrale de Mwene-ditu dans la province de Lomami.

Quelques tirs à balles réelles ont été entendus aux alentours de cette maison carcérale.

Jules César Mupong Mwiit, directeur de la prison, parle des tensions suscitées par des détenus non jugés, qui réclament leur comparution. D’autres, indiquent-ils, ont déjà fait plus de 18 mois de détention, sans être jugés!

Avant d’ajouter: ” la goutte d’eau qui a fait déborder le vase serait le décès d’un détenu, incarcéré depuis plusieurs mois sans avoir été fixé sur son sort car, il n’avait jamais comparru au tribunal depuis son arrestation”.

C’est ainsi que ces prisonniers réclament leurs droits car, disent-ils, nous mourrons sans comparaître.

Notons que leur tentative de s’évader n’a pas abouti, parce que les forces de l’ordre ont maîtrisé la situation, même si quelques portes et fenêtres sont cassés.

Des tirs entendus, indique l’autorité carcérale, c’était pour calmer la tension. Aucun décès ni blessé n’a été signalé.

Le directeur de la prison a conclutm en disant que “la prison centrale de Mwene-ditu fonctionne dans des conditions très difficiles et précaires. Depuis plusieurs mois, elle ne bénéficie pas de médicaments ni même de nourriture.

 

Jude Munganga/CONGOPROFOND.NET