Dev Solaire

Connect with us

À la Une

Lois Minaku-Sakata, violation du Palais du Peuple, etc. : le FCC se prononce ce mercredi !

Published

on

Face aux questions politiques de l’heure en République démocratique du Congo, sauf changement de dernière minute, la position du Front commun pour le Congo( FCC) est attendue ce mercredi 24 juin 2020. Ceci ressort de la réunion de la conférence des présidents membres du FCC tenue sous la direction de son coordonnateur Néhémie Mwilanya Wilondja dans la soirée du mardi 23 juin 2020.

Cette réunion, rappelle-t-on, n’avait qu’un seul point à l’ordre du jour à savoir les tensions observées au Palais du peuple et l’encerclement de la résidence de Aubin Minaku, député national du FCC.

“C’était une réunion du FCC dans le cadre de nos échanges réguliers qui se font d’habitude une fois par semaine. Nous avons passé en revue la situation politique, économique, socio-culturelle mais aussi l’actualité politique du moment. Compte tenu de l’importance des décisions prises, l’opinion sera fixée ce mercredi 23 juin 2020 dans la déclaration qui sera rendue publique”, a fait savoir l’élu de Fizi et coordonnateur du FCC au sortir de la réunion.

Répondant à la question de savoir, qu’elle était sa réaction en rapport avec l’encerclement de la résidence de Aubin Minaku par certains militants se réclamant de l’Union pour la démocratie et le progrès social( UDPS), Néhémie Mwilanya Wilondja a indiqué “Cest d’ailleurs le caractère grave de ces incidents mais aussi les actes de vandalisme au siège du parlement. Bref, toutes ces choses nous ont poussé de nous reunir pour prendre des décisions”.

Il sied de noter que le FCC et l’UDPS sont à couteaux tirés. La pomme de discorde entre les deux alliés de la coalition est les trois propositions de loi initiées par Aubin Minaku et Garry Sakata sur la réforme judiciaire en République démocratique du Congo.

Rappelons-le, le mardi 23 juin 2020, des centaines de manifestants ont pris d’assaut le Palais du peuple empêchant ainsi l’accès aux députés. Ils se disent sidérer par les propositions des lois organiques introduites par les députés Aubin Minaku et Garry Sakata portant sur les réformes judiciaires en RDC.

MUAMBA MULEMBUE CLÉMENT/CONGOPROFOND.NET

error:
%d blogueurs aiment cette page :