Connect with us

À la Une

Lois Minaku-Sakata : la commission PAJ de l’Assemblée nationale fait fi du tollé dans l’opinion publique

Published

on

Nonobstant la suspension de participation des travaux par les députés nationaux du CACH et Lamuka, la commission PAJ de l’Assemblée nationale poursuit inlassablement ses travaux de l’examen des propositions des lois Minaku-Sakata dans la salle des banquets du Palais du peuple. «Nous continuons d’examiner les trois propositions des lois de fond à comble. Nous examinons les dispositions constitutionnelles qui cadrent avec ces trois lois ainsi que les dispositions existantes», a fait savoir son président, Lucain Kasongo, ce samedi 27 juin devant la presse.

À l’en croire, l’ambiance est calme entre les députés et le climat de travail est serein.

Au sujet de ses collègues qui ont boycotté les travaux du même samedi, le président de la PAJ botte en touche : «Tous les députés ne viennent pas aux travaux. En cette période de la Covid-19, nous tenons compte de toutes les dispositions. Même certains députés du FCC ne sont pas venus surtout que c’est un samedi, jour des fêtes».

Notons que le vendredi dernier, des représentants de certains groupes parlementaires, notamment le CACH, ont claqué la porte de cette commission.

Rappelons aussi que la teneur de ces trois propositions de lois énerve la CENCO, le CLC et une bonne frange de la population qui ne jure que sur l’indépendance de la justice.

Tchèques Bukasa/CONGOPROFOND.NET

error:
%d blogueurs aiment cette page :