Dev Solaire

Connect with us

Actualité

Lois Minaku : Anaclet Kabeya loue la marche pacifique de la population à Kasumbalesa

Published

on

Après les villes de Kinshasa, Lubumbashi, Mbujimayi, la ville frontalière de Kasumbalesa s’est réveillée, le jeudi 25 juin 2020, dans un climat des marches pacifique initiées respectivement par l’Udps cellule Bilanga, et la section Bleue fédération de Kasumbalesa.

C’était une façon pour les organisateurs des manifestations pacifiques de dire non aux trois propositions de lois des députés nationaux Aubin Minaku et Garry Sakata. Ces propositions de loi portent sur la réforme de l’appareil judiciaire en RDC.

Dans leurs mémorandums, les organisateurs ont sollicité, de la part des élus du peuple, le rejet de ces trois propositions de lois qui entachent, selon eux, l’indépendance de la Justice.

“Nous demandons aux initiateurs des ces propositions d’agir au nom du peuple, pas au nom d’un individu, et pour leurs propres intérêts. Soutenons sans relâche l’indépendance de la Justice, qui aujourd’hui, fait peur aux détracteurs d’un État de droit”, a déclaré Ben Dinanga, president fédéral de la séction Bleue. Pour sa part, Issac Tshiswaka a réitéré le soutien de la cellule Udps à la Justice du pays, en passant par le parquet de Kasumbalesa.

Face à la réaction de ses électeurs, le député national Anaclet Kabeya n’est pas demeuré indifférent. Coupant cours au silence, l’élu de Sakania dans le Grand Katanga a félicité les organisateurs pour le caractère très pacifique des ces deux marches, qui selon lui, attestent une expression de la population de Kasumbalesa de dire non à une démarche machiavélique visant la protection des individus qui ont pillés le pays.

“Nous demandons à notre population la vigilance, car le temps des intouchables est déjà révolu. Soutenons tous la vision du président de la République Félix Antoine Tshisekedi qui prône un État de droit, équitable pour tous”, a laissé entendre Anaclet Kabeya.

Et il a ajouté : “Nous allons de toutes les façons nous battre à l’hémicycle avec le soutien de nos populations pour barrer la route à cette démarche diabolique qui vise le muselement de notre Justice, nous n’accepterons jamais, que nos collègues initiateurs comprennent la volonté du peuple et de la Justice elle-même”. souligne.

Notons que malgré les deux marches pacifiques, les activités ont tournée comme d’habitude à Kasumbalesa

Joseph Malaba/CONGOPROFOND.NET

error:
%d blogueurs aiment cette page :