Connect with us

À la Une

Linafoot : Nyuki, la nouvelle bête noire de VClub, Renaissance bat Bazano à L’shi

Published

on

Comme la saison passée, l’AS VClub de Kinshasa s’est inclinée ce mercredi 06 novembre au stade de l’Unité de Goma face à l’AS Nyuki de Butembo( Nord-Kivu) en match de la 11e journée de la 25e édition du championnat national.

Au stade Kibassa, par contre, Fc Renaissance a battu JSG Bazano( 1-0) et à Bukavu, Bukavu Dawa et Maniema Union se sont séparés en paix de famille.

Lukong et Lunanga au repos

l’AS VClub à Goma


A Goma, c’est Nyuki qui a ouvert la marque à la 41e par Lukusa Lukusa, avant que Vita puisse égaliser par Djuma Shabani sur penalty (55e). Le but de la victoire des Abeilles est l’œuvre de Claude Semabo, sur penalty également, quatre minutes plus tard soit à (58e).

Signalons que c’est une equipe de Vita un peu remaniée qui a affronté Nyuki. Florent Ibenge a préféré laisser son premier et deuxième gardien ( Lukong et Lunanga) au repos pour mettre dans les cages, Mudekereza Mushumu. Cependant, les “Moscovites” n’ont rien appris de leurs erreurs de la saison passée lorsque cette même équipe les a battus sur le même score réduisant ainsi leur marge de manœuvre dans la course au titre.

D’où, pour certains sportifs avisés, Nyuki, qui porte d’ailleurs les mêmes couleurs que V.Club, est devenu la nouvelle bête noire des Kinois.

Bazano-Renaissance : Matampi homme du match

Ley Matampi sous le maillot du FC Renaissance


Au même moment, au stade Kibasa Maliba, FC Renaissance du Congo, après avoir perdu son premier match dans la capitale cuprefère face à Lupopo, le dimanche dernier, a battu cet après-midi du mercredi, la Jeunesse Sportive Groupe Bazano sur le score étriqué d’un but à zéro dans un match remis de la 4e journée.

Les locaux de Bazano, qui avaient également concédé la défaite de 1-0 dernièrement face au TP Mazembe, n’ont pas réussi à se relever face aux Oranges de Kinshasa. C’est Jeremy Basilua, l’ex joueur de VClub, qui les a crucifiés à la 56e minute.

Notons que les sportifs présents au stade ont plebiscité le nouveau portier de Renaissance, Ley Matampi Mvumi comme l’homme du match.

Le Football Club Renaissance au stade Kibasa Maliba


Enfin, la Linafoot a renseigné que Renaissance va encore jouer ce week-end prochain face à Lubumbashi Sport.

Dans la foulée, à Bukavu, où l’OC Bukavu Dawa recevait l’AS Maniema, il n’y a eu ni vainqueur, ni vaincu. Les deux équipes se sont séparées sur la note de zéro but partout.

Au classement, le TP Mazembe reste en tête avec 25 points sur 9 journées, VClub vient en deuxième position avec 19 points avec un match de plus que le leader. Lupopo est troisième avec 18 points, même nombre de match que Vita. Renaissance et DCMP sont respectivement 4e et 5e. La zone rouge est constituée de Simba, Dauphin Noir et Bukavu Dawa. (14e, 15e et 16e).

Jolga Luvundisakio/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Spread the love

À la Une

Coup d’État manqué ou tentative d’assassinat : Didier Kamerhe attend fermement le rapport officiel de la haute hiérarchie du pays

Published

on

Menée par Christian Malanga, un ancien membre des FARDC, la milice “New Zaïre” a orchestré, les petites heures du dimanche 19 mai 2024, une attaque meurtrière à la résidence de Vital Kamerhe, candidat au perchoir de l’Assemblée Nationale et une descente au Palais de la Nation, siège et bureau du président de la République.

La question sur la vraie cible de cette attaque se pose tant dans la population congolaise que dans la sphère politique et divise deux membres du Gouvernement Sama Lukonde II.

Selon le signataire d’un communiqué officiel publié quelques heures après cet acte, Patrick Muyaya, ministre de la Communication et des Médias, porte parole de l’exécutif national, confie que seuls le Palais de la nation, siège du bureau du Président de la République, et la résidence de Vital Kamerhe, en premier, ont été attaqués.

Cette version va se marier à celle du porte-parole des FARDC affirmant avoir déjoué un coup d’État et de l’épouse de Vital Kamerhe, Hamida Chatur, qui sur son compte X a témoigné “une attaque meurtrière qui a principalement ciblé son mari“.

Se confiant aux propos des assaillants, des nouveaux éléments d’apparence non relayés par le communiqué du Gouvernement et la presse congolaise, seront dévoilés le même jour par Jean-Pierre Bemba via le compte X de la Vice-primature, ministère de la Défense Nationale et des Anciens Combattants.

Les résidences de la première ministre Suminwa Judith , du VPM de la défense, Jean-Pierre Bemba et de l’honorable Vital Kamerhe, avant l’étape du palais de la nation, étaient les principales cibles, selon les témoignages des assaillants“, lit-on.

14 heures après cet incident, Didier Kamerhe, frère de Vital Kamerhe, appelle la communauté congolaise à rester factuelle en attendant les résultats des enquêtes officielles en cours et soulèvent les quatre points suivants :

1. Le point de départ de ce qu’on présente officiellement comme tentative de renversement de pouvoir à Kinshasa est la résidence d’un simple député mais, il faudrait le préciser, candidat au poste du président de l’assemblée;

2. L’une des gardes du député sort de la parcelle en pleine nuit, soi-disant parce qu’il aurait vu des drones circuler dans le ciel et, comme par hasard, les assaillants profitent de son ouverture du portail pour le braquer, entrer dans la parcelle et le ligoter, pendant que d’autres engagent un échange des feux avec les autres gardes dont 2 seront tués avec un des assaillants;

3. Vue la résistance des gardes restés à l’intérieur de la parcelle du député en question, les assaillants vont se retirer pour prendre d’assaut le palais de la nation sans une résistance sérieuse sur les différentes barrières de sécurité de ce site hautement sécurisé du pays;

4. C’est après la tentative (d’assassinat) manquée à la résidence du député et prise d’assaut très facile du Palais de la nation que, seul, le commandant des assaillants sera abattu.

Optimiste, il soutient cette célèbre phrase “les faits sont sacrés mais les commentaires libres”, pour n’attendre que le rapport Officiel de la haute hiérarchie qui pourra démontrer les commanditaires de cette tentative de déstabilisation des institutions, des officiels et de Kinshasa.

Exaucé Kaya/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Spread the love
Continue Reading

Bientôt le magazine CONGO PROFOND dans les kiosques à journaux : Simplicité, Pertinence et Découverte