Connect with us

À la Une

Linafoot: le dossier “Mazembe-Bazano” toujours dans le flou !

Published

on

Battu par la jeunesse groupe Bazano le 11 novembre 2018 dernier dans son fief (0-1), le TP Mazembe avait introduit un recours à la Ligue nationale de football (Linafoot) pour dénoncer, selon lui, la présence d’un joueur litigieux, Ikuku Djirebonda, dans l’équipe adverse. Cette demarche a valu à l’équipe chère de Moïse Katumbi 3 points supplémentaires.

Cependant, du côté de Bazano, le staff dirigeant de cette équipe affirme que le joueur était bel et bien qualifié pour jouer ce match et son transfert avec l’équipe du Shark 11 s’était fait en toute légalité.

Au cours d’un point de presse tenu ce samedi 25 janvier au siège de la Linafoot, le président de cette structure, Bosco Mwehu a précisé qu’au départ c’était l’erreur de son comité qui avait autorisé l’alignement de ce joueur. “Le président de l’équipe de Bazano me dérangeait souvent au téléphone. Mais après que le TP Mazembe ait introduit un recours, la Linafoot avait compris que le joueur n’étais pas transféré de Shark à Bazano. C’est pourquoi, nous avons sanctionné l’équipe de Bazano”, a dit ce responsable de la Linafoot.

De son côté, le président de Groupe Bazano Meschack Kasango, en séjour à Kishasa avec son équipe qui avait joué le meme samedi 25 janvier face à VClub, match perdu par 2-0, a fustigé l’attitude de la Commission de gestion de la Linafoot.

“On a un dossier commission de gestion de la Linafoot doit savoir le rôle qu’il est appelé de jouer, que de chercher à favoriser les autres. Nous avons interjetté appel, mais jusque-là, ils n’ont pas encore répondu, alors que l’appel est suspensif du résultat. Au lieu qu’ils suspendent le résultat de ce match, mais ils l’ont toujours homologué. Mais nous comptons aller à la Fecof”, a-t-il appuyé.

Face à cet imbroglio, l’opinion continue à se demander qui a raison dans ce dossier. Les sportifs sont impatients de connaitre tous les contours de ce dossier qui jusque-là reste très flou.

Jolga Luvundisakio/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Spread the love

À la Une

Kasumbalesa : L’EPST Haut Katanga 1 déclenche la campagne d’assainissement en milieu scolaire, le Maire de la ville donne le go

Published

on

Ce mercredi 21 février 2024, le maire de la ville de Kasumbalesa, Maître André Kapampa, a lancé la campagne d’assainissement en milieu scolaire dans l’enceinte de l’école primaire Nyali de la Sodimico.

Ce projet, initié par l’EPST Haut Katanga 1, vise les écoles publiques et consiste en la désinfection des installations sanitaires afin de prévenir les différentes maladies liées à l’hygiène scolaire.

Dans son discours, le maire de la ville de Kasumbalesa a rendu un vibrant hommage au Président de la République démocratique du Congo pour la mise en place de la gratuité de l’enseignement primaire. Il a également exprimé sa gratitude envers la Division provinciale de l’EPST Haut Katanga 1 pour son initiative de soutien aux écoles publiques en partenariat avec l’Office Humanitaire pour la Communauté Africaine (OHCA) dans l’assainissement des milieux scolaires, y compris les salles de classe et les toilettes. André Kapampa a souligné l’importance de cette initiative pour la protection sanitaire des enfants, notamment en cette période où la ville est confrontée à une épidémie de choléra. Il a appelé les responsables des écoles à s’investir pleinement dans ce projet.

Le sous-proved a confirmé que ce projet, qui débute gratuitement dans les écoles publiques, sera également étendu au secteur privé.

Joseph Malaba/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Spread the love
Continue Reading

Bientôt le magazine CONGO PROFOND dans les kiosques à journaux : Simplicité, Pertinence et Découverte