mbet

Connect with us

À la Une

Linafoot : FC Renaissance perd de nouveau par … forfait !

Published

on

Alors qu’il était programmé pour matcher l’AS V.Club, ce samedi 08 décembre, au stade des Martyrs de la Pentecôte, le FC Renaissance du Congo ne s’est pas présenté sur la pelouse, laissant donc seul son challenger du jour, l’AS V.Club.

Conformément au règlement sportif, les arbitres ont attendu 15 minute pour constater cette absence, avant de siffler la fin du match donnant ainsi l’avantage à l’AS VClub qui gagne par 3-0

Après avoir été battus par Dauphin Noir, mercredi 05 décembre dernier à Goma, sur une note de (5-1), les Rennais n’ont pas rejoint la capitale pour jouer face à l’As V.Club.

A en croire les dirigeants du club Orange, l’équipe séjourne encore à Goma dans le Nord-Kivu.

Cependant, certaines sources indiquent qu’une partie de l’équipe serait déjà à Kinshasa. Le premier groupe de 5 joueurs aurait foulé le sol kinois le jeudi 06 décembre dernier et une seconde partie aurait atterri tard dans la nuit de vendredi 07 décembre, mais ceux-ci ne étaient pas internés pour livrer le match match d’aujourd’hui face au vice champion d’Afrique.

L’équipe chère à l’évêque Pascal Mukuna aurait écrit à la Linafoot pour se justifier de son absence à ce jour et demander le report de cette rencontre. Toutefois, indique-t-on, cette missive est arrivée en retard.

À noter que La Linafoot exige aux clubs compétitives de déposer la lettre de demande du report 48h avant la rencontre. Cette démarche n’étant pas faite, le Club perd donc pour sa deuxième fois par forfait après le match de Mont-Bleu perdu à Kinshasa.

Renaissance compte 6 points seulement sur 36 possibles et se classe au bas de l’échelle.

Jean-Eude’s Miense/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

code

À la Une

Katumbi/Kabila : Réconciliation sincère ou grand coup de bluff médiatique ?

Published

on

Initiative de Mgr Fulgence Muteba Mugalu, évêque de Lubumbashi, le Forum sur la réconciliation des fils et filles katangais a tiré ses rideaux ce dimanche 22 mai 2022 par une messe de réconciliation et de pardon.

C’est sous les ovations du public que Joseph Kabila, président honoraire de la RDC et sénateur à vie, a fait son entrée dans la cathédrale à Lubumbashi, chef-lieu du Haut-Katanga. Tout le monde est débout, Moïse Katumbi compris. Ce dernier va même s’approcher du sénateur à vie afin de le saluer, pour la première fois, après…7 ans d’hostilité ouverte entre ces deux personnalités. Chaudes acclamations du public !

Fait ayant bougé le microcosme politique, cela suscite déjà plusieurs interrogations.

Etait-ce le temps fort attendu de ces assises ayant connu la participation de 90% de politiques ?

Est-ce un pardon sincère entre Joseph Kabila et Moïse Katumbi ?

Est-ce au nom de la katanganïté ou des enjeux politiques à venir ?

Est-ce le début d’une alliance politique entre les deux pour les élections à venir ?

Qui s’affichera derrière l’autre ? Si c’est  Moïse Katumbi, fera-t-il le consensus au sein du PPRD et du FCC qui l’avait vomi et humilié ? Si c’est Kabila, sera-t-il accepté par les invétérés d'”Ensemble pour la République”, à qui, convient-il de souligner, il a fait voir de toutes les couleurs ?

Toutes ces questions et tant d’autres taraudent les esprits des uns et des autres.

D’ores et déjà, la bataille d’influence s’annonce rude. Il faut une réconciliation politique pour que chacun puisse convaincre son équipe à accepter son nouvel allié.

À l’allure où vont les choses, la carte s’annonce difficile, car les Fatshistes aussi ne désarment pas. La loi électorale, en discussion au parlement, joue en leur faveur et risque de frapper durement certains candidats.

Somme toute, les Tshisekedistes doivent bien lire les signaux forts lancés depuis la capitale du cuivre.

Joseph Malaba/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Continue Reading

K-WA Advertising