Connect with us

Actualité

Ligue 2 – Est B : Virunga désillusioné par Mwangaza, Bukavu-Dawa aux anges, Kabasha et Ajax se respectent 

Published

on

Le Daring club Virunga a été désillusionné dans un derby cent pour cent Gomatracien par le football club Mwangaza (1-3), ce mardi 30 janvier 2024 en marge de la poursuite du championnat national de football, la division 2, zone de développement Est B livrée au stade de l’Unité de la Karisimbi. 

Pourtant réduite à 10 depuis la 55e minute de la partie, la formation de Mwangaza a su maîtriser les Montagnards sans âme. La bande à Todet Farini a démontré sa contre-performance au moment où le défenseur Bofando Daniel a perdu un ballon en plein axe qui a débouché sur l’ouverture du score par Claude Kiza à la 26 ème. L’égalisation du DC Virunga interviendra à la 52 ème minute, puis un carton rouge très discutable a été infligé à Mwangaza.

Ensuite, le capitaine et attaquant flamboyant Basila Mambo a usé de toute sa force pour mettre par terre les Vert et Blanc. Après sa très belle récupération de balle sur Daniel Bofando pour le premier but, le joueur a répété le même geste sur Pépé Kisola avant de fusiller le gardien adverse pour le 2-1 ( 60 ème minute ). Mis en contribution sur tous les buts de son équipe, c’est encore lui qui lance Claude Kiza à la 92 ème pour qu’il se fasse accrocher dans la surface de vérité et transformer le penalty pour le 1-3.

Deux heures avant, les mêmes installations servaient de cadre pour le FC Étincelles de Butembo qui a laissé filer des points à l’OC Muungano de Bukavu (1-2).

De l’autre côté, à Bukavu au stade de la Concorde de Kadutu où l’AS Kabasha de Goma a fait jeu égal devant la Jeunesse Sportive de Bukavu (Ajax). L’unique but des Gomatraciens est l’œuvre signée Alexis Cuma, transfuge du FC Goma.

Il s’agit de son premier but sous ses nouvelles couleurs. Ce but a été insuffisant pour permettre aux verts et noir d’enchaîner. Le but des locaux du Sud-Kivu est venu couper court aux espoirs de ramener les trois points de la ville de Bukavu.

Pour la prochaine sortie, les Kabashois auront à faire face au FC Étincelles ce 04 février à Goma.

De sa part, l’AS Nyuki de Butembo a petitement perdu (1-0) contre l’Olympique club Bukavu-Dawa, au moment où l’AS Maika d’Uvira perdait (1-2) au profit de Chaux Sport de Katana au Sud-Kivu. C’est le stade Umoja d’Uvira qui abritait ce face-à-face.

Cedrick Sadiki Mbala/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Spread the love

À la Une

La corruption à son paroxysme : Quand le pouvoir corrompt même les plus hauts organes de décision

Published

on

Dans un récent scandale révélé au grand jour, le camp du candidat déclaré provisoirement Gouverneur de la province du Haut-Uélé Jean Bakomito Gambu malgré les irrégularités et la fraude industrielle orchestrée lors des élections du 29 Avril 2024 a été pris en flagrant délit de tentative de corruption au sein du Conseil d’État, dépassant ainsi tout ce que l’on aurait pu imaginer. Après une audience décisive, les membres de ce camp se sont retrouvés dans l’impasse financière, manquant des fonds nécessaires pour soudoyer les membres du Conseil d’état.

Face à cette situation critique, ils se sont tournés vers un allié de poids, l’ancien Gouverneur Christophe Baseane Nangaa, mais ce dernier a refusé de prêter la somme colossale exigée. Sans alternative, ils ont décidé de s’endetter auprès de la principale entreprise minière de la province, Kibali Gold Mine compromettant ainsi leur intégrité et leur légitimité.

Cette affaire d’une gravité extrême a attiré l’attention de toutes les autorités de la république, mettant en lumière l’étendue des ravages causés par la corruption dans les rouages du pouvoir. Elle soulève des questions essentielles sur l’éthique et la transparence des processus politiques, et appelle à une réaction ferme et sans équivoque de la part des institutions chargées de veiller à l’intégrité de notre démocratie.

Cette affaire révèle une triste réalité : la corruption a atteint des sommets insoupçonnés, menaçant les bases mêmes de notre système démocratique. Il est temps de prendre des mesures radicales pour lutter contre ce fléau qui gangrène notre société et compromet notre avenir collectif.

TEDDY MFITU
Polymathe, chercheur et écrivain / Consultant senior cabinet CICPAR


There is no ads to display, Please add some
Spread the love
Continue Reading

Bientôt le magazine CONGO PROFOND dans les kiosques à journaux : Simplicité, Pertinence et Découverte