Connect with us

Analyses et points de vue

Les nouveaux lieutenants du candidat Gouverneur : Ombres et affaires troublantes

Published

on

Dans l’arène politique tumultueuse de la province, émergent deux figures énigmatiques, unissant l’obscurité des affaires à une ambition sans scrupules. Le premier lieutenant, avide de transactions opaques et de soutiens intéressés, a longtemps convoité le pouvoir, échouant à chaque tentative électorale.

Fils d’une figure influente du passé politique, il a tissé des liens trouble avec une société minière locale, tout en étant impliqué dans des scandales financiers et des manœuvres douteuses. Son comparse, originaire d’une région voisine, gravite dans les cercles de pouvoir tout en cultivant une image d’intégrité académique.

Cependant, ses affiliations politiques et ses ambitions passées soulèvent des questions sur sa loyauté et ses motivations. Ces deux nouveaux pions, façonnés par l’opportunisme et l’opacité, incarnent un virage inquiétant dans la sphère politique locale de la province du Haut-Uélé. La suprême bassesse de la flatterie, c’est d’encourager l’ingratitude, la déloyauté et la voyoucratie.

Remplaçant des alliés disgraciés pour des comportements inappropriés, ces individus soulèvent des préoccupations quant à l’intégrité et à la transparence du candidat gouverneur qui est déjà élu député provincial puis national en attendant sa réélection au sénat. Leur ascension, entachée de zones d’ombres et de bruits de couloirs, souligne les défis persistants de la démocratie et de la gouvernance dans le Haut-Uélé.

Alors que le paysage politique se transforme, les citoyens se trouvent confrontés à un dilemme : laisser prospérer l’ambition personnelle au détriment de l’intérêt collectif, ou exiger des dirigeants responsables et redevables. Dans un contexte où la confiance est une denrée rare, le choix des électeurs pourrait façonner le destin de la province pour les années à venir.

TEDDY MFITU

Polymathe, chercheur et écrivain / Consultant senior cabinet CICPAR


There is no ads to display, Please add some
Spread the love

Analyses et points de vue

Constant Lungagbe Mbatanadu : La métamorphose des routes du Haut-Uélé sous un bâtisseur

Published

on

Le Grand Chef Constant Lungagbe Mbatanadu se démarque par sa vision progressiste et son engagement à transformer l’infrastructure routière de la province. Sa contribution notable à la réhabilitation des routes, notamment le projet de réhabilitation des routes Dungu-Nagero et Dungu-Doruma, est une illustration palpable de son leadership audacieux.

À travers des images saisissantes de routes auparavant inexistantes et désormais établies, le Chef Constant Lungagbe a concrétisé sa vision de connecter les communautés et de stimuler le développement économique provincial et régional. Et ce, sur fonds propre sans occuper un quelconque fauteuil dans l’exécutif provincial.

Les travaux à 76 km sur la route Dungu-Doruma ont non seulement amélioré la connectivité, mais ont également ouvert de nouvelles perspectives pour les habitants de la région. La construction de ponts essentiels, tels que les ponts Nugadi, Gbereyi, et Kaka, démontre l’engagement inébranlable du Chef Lungagbe Mbatanadu à assurer la sécurité des déplacements.

Il a par ces travaux renforcé l’infrastructure de base dans des zones clés du Haut-Uélé. Ces initiatives ont eu un impact significatif sur la vie quotidienne des habitants, facilitant les échanges commerciaux et l’accès aux services essentiels. En plus de ses efforts sur les grands axes routiers, le Chef Lungagbe Mbatanadu n’a pas négligé l’importance de la voirie urbaine.

Les images spectaculaires de la voirie urbaine de Dungu illustrent sa détermination à moderniser les infrastructures locales et à offrir un environnement plus sûr et plus efficace pour les résidents de la ville. Il a témoigné d’une dignité exceptionnelle malgré des comportements clairement répréhensibles de ses adversaires et a refusé de se compromettre par des alliances

Le travail entrepris sur la route Ngilima-Doruma, les ponts réhabilités, et la voirie urbaine de Dungu ne sont que quelques exemples des réalisations tangibles du Chef Constant Lungagbe Mbatanadu en matière d’infrastructure routière. Son engagement infatigable à améliorer les routes et les ponts de la région a transformé le paysage local, laissant une empreinte durable sur le Haut-Uélé et ses habitants.

TEDDY MFITU
Polymathe, chercheur et écrivain / Consultant senior cabinet CICPAR


There is no ads to display, Please add some
Spread the love
Continue Reading

Bientôt le magazine CONGO PROFOND dans les kiosques à journaux : Simplicité, Pertinence et Découverte