Connect with us

À la Une

Les dessous obscurs de la création de l’AFC-EGO : Les véritables fondateurs enfin révélés

Published

on

 

Les événements qui se déroulent dans la province du Haut-Uélé sont explosifs. Une enquête approfondie met en lumière les coulisses troubles de la création du mouvement rebelle Alliance Fleuve Congo (AFC-M23), dirigé par Corneille Nangaa Yobeluo. En analysant les faits, on arrive à réunir les éléments du puzzle.

Alors que l’opinion publique a longtemps cru que l’AFC-M23 était le fruit du seul leadership de Corneille Nangaa, de nouvelles révélations désigneraient un trio fondateur jusque-là méconnu du grand public : Corneille Nangaa Yobeluo, Christophe Baseane Nangaa et Jean Bakomito Gambu. Ce trio se serait distribué des rôles pour tout ravir.

L’analyse de cette affirmation se penche notamment sur la rencontre décisive de Kisangani en décembre 2022, où ces trois figures clés ont scellé leur alliance et pris des engagements cruciaux pour l’avenir de ce qui est connu comme la nébuleuse « Espace Grande Orientale ». Cette structure fondée pour porter la candidature de l’ex-président de la CENI à la présidentielle de 2023.

Les actes du forum pour « l’unité, la cohésion, la paix et le développement de l’Espace Grande Orientale » révèlent les manœuvres politiques et les visées de balkanisation qui ont présidé à la naissance de Alliance Fleuve Congo. Il y a un partage de rôle pour que l’un emprunte la vie de la brousse, l’autre occupe le siège provincial et le dernier l’opposition.

L’accord conclu à Gombé met en lumière les pratiques douteuses entourant l’élection de Jean Bakomito Gambu dans le Haut-Uélé, suggérant qu’il aurait été désigné comme gouverneur pour faciliter l’agenda de déstabilisation régionale du mouvement rebelle. Des preuves tangibles, telles que des images de la réunion à Kisangani et des documents officiels, étayeraient ces allégations troublantes.

En donnant la parole aux habitants du Haut-Uélé, sont apparues les craintes et les enjeux locaux liés à la nomination de Jean Bakomito, mettant en avant l’alternative représentée par le Chef Constant Lungagbe Mbatanadu, perçu comme un rempart contre la menace rebelle. Cette révélation fracassante remet en question les certitudes établies et expose les ramifications complexes d’un conflit aux enjeux majeurs.

L’alliance de ce trio aux liens familiaux avérés offre un regard sans concession sur les arcanes du pouvoir et les alliances secrètes qui façonnent les destinées d’une province en proie aux ambitions de quelques-uns. Une lecture incontournable pour qui veut comprendre les rouages obscurs de l’AFC et les luttes de pouvoir qui le sous-tendent.

Quelques images du document cité ci-haut marquent l’unité de ceux-ci pendant la création de l’actuel EGO Bis qui est l’émanation de l’EGO, qui lui-même est la version cachée de l’AFC à Kisangani, notamment à la page 145 où Jean Bakomito Gambu et quelques hautes personnalités de ce mouvement rebelle se serrent les mains pour signifier leur unité et détermination à déstabiliser la nation.

À la page 149, apparaissent d’ailleurs Corneille Nangaa Yobeluo et Jean BAKOMITO GAMBU. Les pages 71, 72 et 73 font mention des leaders de ce mouvement qui ont diverses fonctions dans cette rébellion et qui se sont abstenus de signer les listes des présences partant de la page 101 à la page 122 alors qu’ils se figurent partout dans les images.

TEDDY MFITU
Polymathe, chercheur et écrivain / Consultant senior cabinet CICPAR


There is no ads to display, Please add some
Spread the love

À la Une

FP2030 : Les pays d’Afrique Centrale en réunion stratégique, du 15 au 17 juillet à Kinshasa, pour la promotion de la planification familiale

Published

on

Le Bureau Régional de l’Afrique du Nord, de l’ouest et centrale en collaboration avec le Ministère de la Santé Publique, de l’Hygiène et de la Prévention, et les partenaires, réunissent les délégués constituant la structure des points focaux nationaux du FP2030 de six États d’Afrique centrale à Kinshasa-RDC du 15 au 17 Juillet 2024 pour encourager la planification familiale volontaire et basée sur les droits dans la sous-région à travers le renforcement de la coordination des points focaux.

Cet atelier de trois jours vise à faciliter l’établissement de partenariats efficaces entre les acteurs de la planification familiale en Afrique centrale et à accroître l’accès et l’utilisation d’une contraception moderne volontaire, de qualité et fondée sur les droits pour toutes les personnes qui en ont besoin ou qui le souhaitent dans la région.

L’atelier comprendra des discours d’ouverture, des discussions de groupe et des séances de travail sur un large éventail de sujets liés à la planification familiale, notamment :
– Créer une obligation de rendre compte en renforçant et en établissant les plans d’action nationaux existants.
– Promouvoir l’utilisation de pratiques à fort impact pour la mise en œuvre et l’extension de la planification familiale ; et
– Financer les programmes de planification familiale, y compris la mobilisation des ressources nationales ;
– Comprendre les stratégies de mise en œuvre de la planification familiale dans les situations d’urgence et promouvoir la résilience.
– Aligner les plans d’action nationaux sur les nouveaux piliers d’action de la stratégie pour les adolescents et les jeunes en Afrique centrale.

Les efforts de collaboration de FP2030 et de ses partenaires soulignent l’importance de la planification familiale pour assurer la stabilité et la pérennité de la sous-région.

À propos de FP2030

FP2030 est le seul partenariat mondial centré uniquement sur la planification familiale. “Nous œuvrons pour que chacun, partout, puisse accéder à des contraceptifs volontaires, fondés sur les droits et de qualité, et les utiliser, quels que soient son lieu de résidence, son mode d’identification, son âge ou son statut de partenaire. Cet objectif unique nous permet de rassembler le plus grand nombre possible de partenaires dans toutes les disciplines et tous les secteurs, tout en plaçant la planification familiale au carrefour des programmes mondiaux de santé, de développement et d’égalité des sexes”, précisent ses animateurs.

Dorcas Ntumba/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Spread the love
Continue Reading

Bientôt le magazine CONGO PROFOND dans les kiosques à journaux : Simplicité, Pertinence et Découverte