Connect with us

À la Une

L’Église pleure l’Evêque Émérite du diocèse de Matadi, Mgr Daniel Nlandu  » Tata Mayi » 

Published

on

 » Je vous apporte la paix dans vos familles ». Devise apostolique du quatrième Évêque nommé dans le diocèse de Matadi, Daniel Nlandu Mayi.

Après la messe de la célébration du centenaire de la mission Tumba où il a été invité, au chemin de retour pour Matadi, l’homme de Dieu a senti des malaises qui lui ont conduit à la mort, malgré les soins lui administrés par le médecin à l’hôpital Midema de Matadi.

L’Evêque Émérite Nlandu Mayi est né en 1953 à Kinshasa où il a été ordonné prêtre en 1980.

Nommé évêque auxiliaire de Kinshasa en 1999, il sera en suite sacré à la même fonction par Son Éminence le cardinal Frédéric ETSOU, une année après, c’est-à-dire en 2000.

Sept ans plus tard, Daniel Nlandu Mayi devient Administrateur apostolique de l’archidiocèse de Kinshasa.

C’est en 2008 qu’il a plu à Dieu d’élever le pasteur Nlandu Mayi par une nomination en qualité d’évêque coadjuteur.

Le 21 novembre 2010, en remplacement de Monseigneur Gabriel Kembo, décédé, Daniel Nlandu Mayi est nommé évêque du diocèse de Matadi.

Intronisé officiellement Évêque de Matadi en 2011 par le cardinal Mosengwo Pasinya, l’évêque émérite, Daniel Nlandu Mayi a démissionné de ses fonctions, l’après l’acceptation de la démission du gouvernement pastoral du diocèse de Matadi par le Pape François, le 06 mars dernier.

L’évêché de Matadi situé à la cathédrale notre dame médiatrice en ville basse dans la commune de Matadi va accueillir la dépouille mortelle de » tata Mayi ».

Justin-Robben DIASILUA/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some

À la Une

PPC Barnet RDC dément la rumeur de rachat par une autre cimenterie congolaise

Published

on

PPC Barnet souhaite apporter un démenti fort et clair aux rumeurs de marché qui circulent concernant un éventuel rachat de l’entreprise par Nyumba ya AKIBA/ marque CIMKO.

PPC Barnet procède à cette mise au point sans équivoque et qui doit ne laisser la place à aucun doute : Il n’existe aucune discussion avec d’autres entités. De plus, un changement dans la structure de propriété de PPC Barnet n’est pas à l’ordre du jour.

La stratégie de développement de PPC Barnet en RDC, au lendemain de la publication de résultats positif, reste inchangée. Ainsi, PPC Barnet RDC souhaite rassurer ses clients, partenaires et collaborateurs et assume son ambition d’être leader des matériaux de construction dans le pays, depuis le commencement de sa production en 2017.

La direction générale de PPC Barnet et son conseil d’administration, ainsi que ses actionnaires congolais démentent formellement cette rumeur, qui ne sert qu’à déstabiliser le marché de la construction.

PPCB continuera sa production, il n’existe aucun risque de rupture de stock. PPC Barnet affiche des résultats positifs et encourageants sur le premier semestre 2022 et continuera d’acheminer son ciment dans l’ensemble des régions du pays, au plus près de la demande, afin de contribuer au développement économique national.

PPC BARNET est une usine intégrée de production de ciment, disposant d’un outil de production de dernière génération avec une capacité de 1,2 million de tonnes de ciment par an. L’entreprise représente un investissement de 300 millions de dollars et produit du ciment de qualité supérieure sous la marque Surecem (32.5) et le Surcast (42.5). Il emploie 179 salariés avec quatre bureaux commerciaux à Mbuji Mayi, Kisangani, Mbandaka et Gemena et des représentations à travers ses revendeurs. PPC BARNET est au cœur du développement des infrastructures en RDC et rend le ciment accessible à un prix abordable sur le territoire national.

Tchèques Bukasa/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Continue Reading

K-WA Advertising