Connect with us

Actualité

“Le Délégué Général à la Francophonie encourage les jeunes entrepreneurs congolais à saisir les opportunités d’affaires en Roumanie”

Published

on

 

Kinshasa, samedi 09 décembre 2023 – Le Délégué Général à la Francophonie en République Démocratique du Congo, MABIALA Ma-Umba, a récemment encouragé les jeunes entrepreneurs congolais à profiter des opportunités d’affaires offertes en Roumanie, en Europe centrale et orientale. Cette initiative s’inscrit dans le cadre d’un appel à candidatures lancé par l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF), visant à sélectionner des entreprises opérant dans des secteurs clés tels que l’agro-alimentaire, le numérique, l’énergie verte et l’industrie médicale.

Les entrepreneurs congolais sélectionnés auront l’occasion de participer à une mission économique et commerciale qui se déroulera du 27 au 29 mars 2024 à Bucarest, la capitale roumaine. Pendant leur séjour, ils prendront part à un forum économique de haut niveau, auront la possibilité de rencontrer des experts et d’établir des relations d’affaires avec des entreprises locales. Des sessions de mise en relation d’affaires (B2B) auront également lieu en ligne en février et en mars 2024, afin de faciliter les échanges avant la mission.

Cette initiative s’inscrit dans le cadre de la Stratégie économique pour la Francophonie 2020-2025, dont l’objectif est de renforcer les échanges commerciaux et d’investissement entre les 88 États et gouvernements membres de l’OIF. Les autorités roumaines et l’OIF prendront en charge les frais de conférence, de visites de sites, de transport local et international, ainsi que l’hébergement des participants internationaux. Les frais de visa resteront à la charge des participants.

La Roumanie, membre de l’OIF et de l’Union européenne, offre un cadre stable et présente de nombreux atouts économiques, notamment dans le secteur industriel et manufacturier. Cette opportunité constitue donc une occasion unique pour les entrepreneurs congolais de développer des partenariats commerciaux et d’explorer de nouvelles perspectives de croissance.

Le Délégué Général à la Francophonie, Ma-Umba MABIALA, invite tous les entrepreneurs congolais intéressés à soumettre leur candidature via le site de l’OIF jusqu’au 22 décembre 2023. Il encourage les entrepreneurs à saisir cette occasion et à contribuer au renforcement des liens économiques entre la République Démocratique du Congo et la Roumanie.

Pour plus d’informations, veuillez contacter Ma-Umba MABIALA, Délégué Général à la Francophonie, à l’adresse ma-umba.mabiala@diplomatie.gouv.cd ou via WhatsApp au +243 82 2628 494.

Désiré Rex OWAMBA /CONGOPROFOND.NET 


There is no ads to display, Please add some
Spread the love

À la Une

La corruption à son paroxysme : Quand le pouvoir corrompt même les plus hauts organes de décision

Published

on

Dans un récent scandale révélé au grand jour, le camp du candidat déclaré provisoirement Gouverneur de la province du Haut-Uélé Jean Bakomito Gambu malgré les irrégularités et la fraude industrielle orchestrée lors des élections du 29 Avril 2024 a été pris en flagrant délit de tentative de corruption au sein du Conseil d’État, dépassant ainsi tout ce que l’on aurait pu imaginer. Après une audience décisive, les membres de ce camp se sont retrouvés dans l’impasse financière, manquant des fonds nécessaires pour soudoyer les membres du Conseil d’état.

Face à cette situation critique, ils se sont tournés vers un allié de poids, l’ancien Gouverneur Christophe Baseane Nangaa, mais ce dernier a refusé de prêter la somme colossale exigée. Sans alternative, ils ont décidé de s’endetter auprès de la principale entreprise minière de la province, Kibali Gold Mine compromettant ainsi leur intégrité et leur légitimité.

Cette affaire d’une gravité extrême a attiré l’attention de toutes les autorités de la république, mettant en lumière l’étendue des ravages causés par la corruption dans les rouages du pouvoir. Elle soulève des questions essentielles sur l’éthique et la transparence des processus politiques, et appelle à une réaction ferme et sans équivoque de la part des institutions chargées de veiller à l’intégrité de notre démocratie.

Cette affaire révèle une triste réalité : la corruption a atteint des sommets insoupçonnés, menaçant les bases mêmes de notre système démocratique. Il est temps de prendre des mesures radicales pour lutter contre ce fléau qui gangrène notre société et compromet notre avenir collectif.

TEDDY MFITU
Polymathe, chercheur et écrivain / Consultant senior cabinet CICPAR


There is no ads to display, Please add some
Spread the love
Continue Reading

Bientôt le magazine CONGO PROFOND dans les kiosques à journaux : Simplicité, Pertinence et Découverte