Connect with us

Actualité

Le couple Tshisekedi aux Congolais : “Que 2021 soit meilleur que 2020 !”

Published

on

C’est leur deuxième message adressé à la Nation Congolaise à l’occasion des fêtes de fin d’année. Dans un message diffusé vendredi 25 décembre 2020 sur la chaîne nationale congolaise, le couple présidentiel a formulé le voeux de voir l’année 2021 plus meilleure que 2020.

À cette occasion, le Chef de l’État Félix Antoine Tshisekedi a rappelé que l’année 2020 n’a pas été facile. Une année, dit-il, perturbée par une crise sanitaire d’une ampleur que nous avons rarement vue et qui a emporté plusieurs des nôtres. Aussi, a-t-il reconnu, c’est une année où nous avons fait preuve de combativité pour continuer à vivre.

“Nous ne pouvons certainement pas célébrer ces festivités comme nous en avons l’habitude à cause de toutes ces restrictions notamment le couvre-feu, mais celles-ci sont nécessaires si nous voulons vivre sains et saufs”, a rappelé Félix Antoine Tshisekedi à ses compatriotes.

Au terme de cette année qui s’achève, le Chef de l’État Félix Antoine Tshisekedi a tenu à exprimer sa reconnaissance à tous les personnels soignants qui ne cessent d’exposer leurs vies pour en sauver d’autres. Par la même occasion, le numéro Un congolais et garant de la Nation, Félix Antoine Tshisekedi, appelle à garder en pensée pieuse pour les compatriotes de l’Est et du Nord-Est qui sont en proie aux violences.” Engageons-nous tous à œuvrer pour le retour de la paix totale dans notre pays”, a-t-il recommandé.

De son côté, Denise Nyakeru Tshisekedi, épouse du président de la République, a rappelé aux Congolais et Congolaises que la fête de Noël est aussi une fête de partage.

“Malgré la distanciation physique que nous impose la pandémie du coronavirus, pensons aux plus vulnérables et apportons leurs notre aide et soutien afin que cette année se termine par une note de joie et de sourire”, recommande l’épouse de FATSHI et Initiatrice de la Fondation Denise Nyakeru Tshisekedi.

Rappelons-le, dans discours sur l’État de la Nation devant les deux chambres réunies en congrès, le Chef de l’État Félix Antoine Tshisekedi avait reconnu outre la Covid19, l’échec de la coalition FCC-CACH constituée au lendemain de l’alternance était à la base de la non prise en compte des désidératas de la population Congolaise.

“La feuille de route du prochain gouvernement qui sera issu de la nouvelle coalition nous engagera sans repit au sein de l’union sacrée de la Nation dans le travail qu’elle impose pour le bien du peuple Congolais”, avait conclu Felix Antoine Tshisekedi, Président de la République, devant les députés et sénateurs.

MUAMBA MULEMBUE CLÉMENT/CONGOPROFOND


There is no ads to display, Please add some
Spread the love

À la Une

Ituri :Cinq groupes armés s’engagent à la cessation immédiate des hostilités sous les hospices du VPM JP Bemba

Published

on

Cinq (5) groupes armés identifiés dans la province de l’Ituri (nord-est de la République démocratique du Congo) ont signé vendredi 19 avril 2024 à Bunia, en présence du vice-Premier, ministre de la Défense Nationale, Jean-Pierre Bemba.

Cet acte d’engagement marque “la cessation immédiate” des hostilités dans cette province sous état de siège.

Nous, les groupes armés de l’Ituri (CODECO, FRPI, FPIC, AUTODÉFENSE, MAPI), réunis en date du 19 avril 2024, sous la haute responsabilité de son Excellence Monsieur le VPM de la Défense Nationale, Jean-Pierre Bemba, prenons l’engagement de cesser immédiatement les hostilités dans l’intérêt de la paix“, ont-ils déclaré à travers l’acte d’engagement.

NB: Tout contrevenant au présent acte se verra sanctionner par les actions militaires ou judiciaires”, ont précisé les signataires.

Arrivé vendredi matin dans la ville de Bunia, chef-lieu de la province de l’Ituri, dans le cadre de l’évaluation de la situation sécuritaire dans cette province, le vice-Premier ministre, ministre de la Défense Nationale, Jean-Pierre Bemba, a réuni 31 membres issus de cinq groupes armés locaux actifs depuis la reprise des hostilités en 2017, pour examiner les motivations à la base de la reprise des armes dans la province de l’Ituri en dépit des accords de paix régulièrement conclus à Nairobi et dans le territoire de Aru.

Je suis venu au nom du commandant suprême, le chef de l’État, Félix Antoine Tshisekedi, qui mise sur le retour de la paix, de gré où de force en Ituri, pour vous écouter et comprendre pourquoi en dépit des engagements pris dans le passé, vous continuez toujours à vous entretuer ici en Ituri. Nous devons ensemble dégager des propositions à même de contribuer efficacement au retour définitif de la paix ici“, avait introduit Jean-Pierre Bemba.

Elyane Mukuna/Congo profond


There is no ads to display, Please add some
Spread the love
Continue Reading

Bientôt le magazine CONGO PROFOND dans les kiosques à journaux : Simplicité, Pertinence et Découverte