Connect with us

Politique

Le Couloir Oriental : Épine dorsale du développement congolais, oubliée par l’asphalte

Published

on

Au cœur de la RD Congo s’étend une artère vitale : le Couloir Oriental. Cette voie, reliant stratégiquement Aru à Durba, de Durba à Wanga, de Wanga à Gambori, puis traversant Isiro, Bunia, Kisangani, avant de s’étirer jusqu’au Sud-Soudan, en passant par la République Centrafricaine et l’Ouganda, jusqu’à rejoindre majestueusement le fleuve Nil.

Un itinéraire qui s’avère non seulement crucial pour l’essor de cette région, mais aussi pour le tissage des liens économiques et sociaux au sein de l’Afrique centrale. Cependant, malgré sa portée stratégique et son potentiel incontestable, le Couloir Oriental demeure dans l’ombre de l’asphalte. Cette route, tissée de poussière et de défis logistiques, incarne un paradoxe frappant.

C’est l’illustration de croissance et le symbole de connectivité, mais entravée par l’absence d’infrastructures modernes. Les aspirations de prospérité et d’échanges se heurtent ainsi à la réalité rugueuse du terrain, de l’inaction du Gouverneur sortant Christophe Baseane Nangaa, frère biologique du chef rebelle Corneille Nangaa, figeant le potentiel de toute une région dans un état de latence.

Dans ce tableau, l’absence d’asphaltage apparaît comme le reflet d’un oubli persistant, d’une négligence qui retient le développement à ses prémices. Les habitants du Couloir Oriental, témoins de cette dichotomie entre promesse et réalité, voient chaque jour les opportunités s’évaporer dans les nuages de poussière soulevés par les roues des véhicules.

Pourtant, derrière ce voile de désuétude, réside un potentiel brûlant d’innovation et de croissance. L’asphaltage du Couloir Oriental ne serait pas seulement un geste symbolique, mais un acte concret d’engagement envers l’avenir de toute une nation. Il débloquerait des flux commerciaux, favoriserait l’accès aux services de base, et renforcerait les liens entre des communautés longtemps séparées par la rudesse des chemins.

Ainsi, il est temps de regarder au-delà de la poussière qui recouvre le Couloir Oriental, et de reconnaître en lui l’épine dorsale d’un développement équitable et durable pour la République Démocratique du Congo. L’asphalte, loin d’être un simple revêtement routier, devient alors le symbole d’une renaissance, d’une reconnexion avec un avenir prometteur et le sparadrap de l’échec de Christophe Baseane Nangaa.

Dans l’écho des moteurs qui résonnent le long de cette route poussiéreuse, réside le murmure des possibles : l’asphaltage du Couloir Oriental, une voie vers un avenir plus fluide, plus uni, et plus prospère pour tous ceux qui la parcourent. C’est ce qu’a toujours compris et initié sur fonds propre le bâtisseur du Haut-Uélé le Grand Chef Constant Lungagbe Ndatanadu.

TEDDY MFITU

Polymathe, chercheur et écrivain / Consultant senior cabinet CICPAR


There is no ads to display, Please add some
Spread the love

Actualité

Scandales et erreurs d’arbitrage secouent les playoffs : l’appel à la VAR en RDC se fait pressant

Published

on

By

 

 

La phase aller des playoffs du championnat d’élite de la République Démocratique du Congo a été émaillée de controverses liées à des scandales et des erreurs d’arbitrage. Plusieurs arbitres ont déjà été suspendus, suscitant un débat intense quant à la nécessité d’introduire la VAR (Video Assistant Referee) dans le pays. Parmi les incidents les plus marquants, le match du Classico a été le théâtre de décisions contestées, mettant en lumière les lacunes du système actuel.

Des sanctions imminentes pour l’arbitre central et ses assistants :

Lors du match du Classico, opposant l’AS Vclub à une autre équipe, l’arbitre central Martin Mukala de LIFKOR et ses assistants se retrouvent aujourd’hui sur le fil du rasoir. La décision de refuser un but à l’AS Vclub alors que le ballon avait franchi la ligne a créé une vive polémique. De plus, les gestes antisportifs d’Issama Mpeko, qui a marché sur un joueur adverse, et d’Ingele, qui a porté un coup aux parties intimes d’Oscar KABWIT, ont ajouté à la controverse et à la colère des supporters.

L’appel à l’utilisation urgente de la VAR :

Face à la récurrence de ces incidents et à la nécessité d’assurer une justice sportive, de nombreux observateurs sportifs plaident ardemment en faveur de l’introduction de la VAR en République Démocratique du Congo. La VAR est un système technologique qui permet aux arbitres de revoir les actions litigieuses grâce à des caméras et à des angles de vue multiples. Elle a déjà été adoptée dans plusieurs championnats internationaux et a contribué à réduire les erreurs d’arbitrage et à garantir une plus grande équité.

Les avantages potentiels de la VAR :

L’utilisation de la VAR présente de nombreux avantages potentiels pour le football congolais. Tout d’abord, elle permettrait de réduire les erreurs d’arbitrage flagrantes, comme celle ayant conduit au refus du but de l’AS Vclub lors du match du Classico. En offrant aux arbitres un outil supplémentaire pour prendre des décisions justes, la VAR pourrait contribuer à restaurer la confiance des joueurs, des entraîneurs et des supporters dans l’intégrité du jeu.

De plus, l’introduction de la VAR aurait un impact positif sur l’image du football congolais à l’échelle internationale. En alignant le championnat d’élite du pays sur les normes technologiques modernes, la RDC enverrait un signal fort de professionnalisme et de transparence.

Les scandales et erreurs d’arbitrage qui ont marqué cette phase aller des playoffs en République Démocratique du Congo ont ravivé le débat sur l’introduction urgente de la VAR. Les incidents lors du match du Classico ont mis en évidence la nécessité de garantir une justice sportive et de réduire les erreurs d’arbitrage flagrantes. L’utilisation de la VAR offrirait une solution technologique pour remédier à ces problèmes et contribuerait à restaurer la confiance des acteurs du football congolais. Il est donc temps d’envisager sérieusement l’adoption de la VAR dans le championnat d’élite de la RDC afin d’assurer l’équité et l’intégrité du jeu.

Désiré Rex Owamba/CONGOPROFOND.NET 


There is no ads to display, Please add some
Spread the love
Continue Reading

Bientôt le magazine CONGO PROFOND dans les kiosques à journaux : Simplicité, Pertinence et Découverte