mbet

Connect with us

À la Une

Lamuka à JP Lacroix : ” L’Union sacrée n’est pas un cadre approprié pour les réformes”

Published

on

Dans le cadre de son séjour en République Démocratique du Congo, Jean-Pierre Lacroix SG adjoint des Nations-Unies chargé des Opérations, s’est entretenu lundi 14 septembre 2020 avec Adolphe Muzito et Martin Fayulu, deux leaders de la coalition Lamuka.

À cette occasion, les deux leaders de la coalition Lamuka ont rappelé à leur interlocuteur l’existence de la crise politique en RDC et l’urgence de trouver un cadre approprié pour aborder les réformes en prélude des élections prochaines prévues sauf changement en 2023.

D’après eux, l’Union sacrée comme structure dépendante à Félix Antoine Tshisekedi équivaut à la coalition FCC-CACH.

“Nous demandons à ce qu’on trouve un espace neutre, paritaire ou nous allons décider par consensus en faveur de la population afin que les prochaines élections offrent les garanties des transparences et faire respecter la volonté du souverain primaire”, a déclaré Adolphe Muzito au sortir des échanges avec le numéro deux l’ONU.

Pour ces deux leaders de la coalition Lamuka, les deux chambres du parlement actuelles ne sont pas des cadres appropriés pour obtenir les réformes voulues. Faute de légitimité, disent-ils, la majorité actuellement est disputée entre Félix Antoine Tshisekedi et Kabila. D’où la nécessité de mettre en place un cadre neutre.

Il sied de signaler que le SG de l’ONU en charge des Opérations a prévu des rencontres avec d’autres forces politiques et sociales de la RDC. Il sera aussi reçu par le garant de la Nation Chef de l’État Félix Antoine Tshisekedi avant de se rendre dans la partie Est de la RDC.

 

MUAKAMU/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some

À la Une

RDC : Le paradoxe Katumbi sur la guerre du M23 !

Published

on

Réagissant sur les affrontements actuels entre les FARDC et les rebelles du M23, le Président du parti Ensemble pour la République, Moïse Katumbi écrit ceci sur son compte twitter:

“Jamais la guerre n’apporte de solution. Face à la nouvelle épreuve que nous traversons, soyons tous unis. Tout mon soutien va aux #FARDC qui se battent avec courage face aux #M23 ! Le sort des milliers de nos compatriotes en détresse doit être notre toute première préoccupation.”

Un tweet qui a suscité plusieurs réactions en défaveur du candidat à l’élection Présidentielle de 2023.

Plusieurs internautes ont indiqué les incohérences contenues dans ce tweet:

D’un coté, l’ancien Gouverneur du Katanga déplore le fait que la guerre n’apporte pas des solutions. De l’autre, il encourage les FARDC à continuer la guerre contre les M23.

Si la guerre n’apporte pas la solution, Pourquoi continuez à se battre alors?

Et dire que Moïse Katumbi ne cite pas nommément le Rwanda comme soutien aux M23 n’arrange pas les choses pour celui qui vient de se réconcilier avec Joseph Kabila, son ancien ennemi.

Il est aussi un fait que Moïse Katumbi n’a jamais encouragé les consultations de Nairobi qui avaient pour but de rechercher la paix avec les groupes armés opérant à l’Est de notre pays.

À l’heure où tous les Congolais devraient parler d’une même voix pour soutenir ce énième combat contre le Rwanda et ses suppôts, les propos de Moïse Katumbi sonnent comme un aveu d’échec et de découragement…

Ce tweet aurait pu être évité !

Bishop Mfundu/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Continue Reading

K-WA Advertising

K-WA Advertising