Connect with us

À la Une

L’ACP classée dans le top 4 de l’Afrique, affirme le DG Lambert Kaboyi

Published

on

Le directeur général de l’Agence congolaise de presse (ACP), Lambert Kaboyi, a annoncé ce jeudi 4 mars 2021, que son organisation a été classée dans le top 4 de l’Afrique. C’était au cours de l’audience avec la ministre d’Etat, ministre des affaires étrangères, Marie Ntumba Nzeza, dans son cabinet de ministre.

« L’agence congolaise de presse c’est la mastodonte de la presse africaine et congolaise », a déclaré le DG.
A l’époque, poursuit-il , l’agence était déjà perdu, l’on ne savait pas que l’ACP existait.
Mais pour l’année 2020, la FAAPA qui est la Fédération des Agences de Presse de l’Afrique a placé quatrième l’ACP.

Lambert Kaboyi a fait savoir que cet événement est arrivé au même moment où le président de la République dirige la présidence tournante de l’Union Africaine.  » Elle, étant ministre des Affaires étrangères, nous devrions lui annoncer cette bonne nouvelle », a-t-il dit.

Le patron de l’ACP a, à cette occasion, demandé à la ministre d’Etat, ministre des Affaires étrangères d’être interlocutrice auprès du président de la République pour exposer certains problèmes qui handicapent la bonne marche de l’ACP notamment le manque de frais de fonctionnement et que pour la sortie de ce bulletin qui est précieux pour le Congo, il faut une gymnastique d’Hercule. « Nous avions posé aussi d’autres petits problèmes à la ministre. Cependant nous lui avons annoncé que l’ACP rayonne sur toute l’étendue de la RDC. Donc, nous nous sommes représentés dans tous les coins et recoins du pays », a soutenu le DG.

Il a annoncé cependant que l’ACP a le droit et l’option à partir du mois de Mars d’être multimédiatique dans le cadre de l’accompagnement de cette agence aux activités du président de la République qui déjà est entrain de présider l’Union Africaine.

La ministre des Affaires étrangères a été sensible à tout ce que le directeur général de l’ACP a exprimé comme doléances. Elle a promis d’être interlocutrice auprès du chef de l’Etat pour que l’on puisse doter l’ACP des moyens conséquents pour son épanouissement.

Tchèques Bukasa/CONGOPROFOND.NET