Connect with us

Actualité

La RDC face à un capharnaüm sécuritaire : Le besoin urgent de renforcer les FARDC

Published

on

 

La République démocratique du Congo (RDC) est confrontée à une situation complexe et chaotique, marquée par une multitude de forces armées étrangères et de milices incontrôlées. Cette réalité a suscité des interrogations quant à la capacité du pays à organiser son armée nationale pour protéger sa souveraineté. La légèreté apparente dans la gestion de cette question cruciale constitue un échec majeur pour la présidence de Félix Tshisekedi, tandis que le risque d’une confrontation entre ces différentes forces armées aux intérêts divergents sur le sol congolais est de plus en plus évident.

Le besoin de renforcer l’armée nationale

La RDC doit prendre des mesures sérieuses pour organiser et renforcer son armée nationale afin de protéger sa souveraineté et d’assurer la sécurité du pays. Il est crucial de recruter un million de militaires congolais exclusivement en dehors des groupes armés et de procéder à une démobilisation totale de tous ceux qui ont été impliqués, directement ou indirectement, dans des rébellions, des milices ou des massacres sur le sol congolais.

La nécessité d’une retraite anticipée

Il est également impératif d’initier une retraite anticipée pour tous ceux qui sont liés aux pays agresseurs, sans exception. Une étanchéité claire et officielle entre la RDC, le Rwanda, l’Ouganda, le Burundi et le Sud-Soudan est essentielle pour éviter toute ingérence néfaste dans les affaires congolaises. La préservation de l’intégrité territoriale et de la souveraineté de la RDC doit être une priorité absolue.

L’engagement de la SADC

Dans ce contexte, le président Félix Tshisekedi a présidé la cérémonie officielle de signature de l’accord portant statut de la force de la Communauté de développement de l’Afrique australe (SADC) qui sera déployée prochainement en RDC. Cet accord définit l’objet de la mission de la force régionale, qui vise à appuyer l’armée congolaise dans la lutte contre le M23 et d’autres groupes armés perturbant la paix et la sécurité en RDC.

L’importance de l’implication congolaise

Il est essentiel de souligner que la responsabilité de ramener la paix en RDC incombe principalement aux Congolais eux-mêmes. Aucun autre pays ne peut résoudre les problèmes internes de la RDC à leur place. Cela nécessite un engagement fort, une réflexion approfondie et des décisions courageuses de la part des dirigeants congolais pour réorganiser et renforcer leur armée nationale.

La situation sécuritaire complexe en République démocratique du Congo est un capharnaüm qui nécessite une attention urgente. La RDC doit prendre des mesures décisives pour organiser son armée nationale afin de protéger sa souveraineté et d’assurer la sécurité du pays. Il est essentiel de recruter des militaires congolais compétents, de procéder à une démobilisation totale des groupes armés et de garantir une étanchéité claire entre la RDC et ses voisins. L’implication congolaise est cruciale pour ramener la paix et la stabilité dans le pays, et l’appui de la SADC peut jouer un rôle important dans ce processus.

TEDDY MFITU
Polymathe, chercheur et écrivain / Congoprofond.net


There is no ads to display, Please add some
Spread the love

Actualité

Un candidat sérieux pour la cage de la RDC : Fayulu mène le FC Sion vers la promotion en Super League suisse avec un nouveau clean sheet !

Published

on

By

 

 

Dans un match crucial de l’avant-dernière journée de la Challenge League suisse, l’AC Bellinzona a été battu 0-2 par le FC Sion. Une performance remarquable a été réalisée par Timothy Fayulu, le gardien congolais, qui a disputé la totalité du match pour la 40ème fois consécutive cette saison. Fayulu a également enregistré son 18ème clean sheet, illustrant sa brillante performance entre les buts.

Avec cette victoire, le FC Sion est désormais en tête de la Challenge League suisse. Ils ont accumulé 22 victoires, 10 matchs nuls et seulement 3 défaites, marquant 69 buts et en encaissant 23. Si Sion gagne ou fait match nul lors de la dernière journée, ils seront promus en Super League et couronnés champions de la Challenge League.

Le prochain match du FC Sion en Challenge League se déroulera lors de la dernière journée contre Schaffhouse. Cette rencontre aura lieu le lundi 20 mai 2024 au Stade de Tourbillon en Suisse. Timothy Fayulu, qui a récemment exprimé sa décision de représenter son pays, la République démocratique du Congo, devrait figurer sur la liste de l’équipe nationale pour les prochains matches en juin.

 

Désiré Rex Owamba /CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Spread the love
Continue Reading

Bientôt le magazine CONGO PROFOND dans les kiosques à journaux : Simplicité, Pertinence et Découverte