Connect with us

À la Une

La banque kényane « KCB » s’installe bientôt en RDC

Published

on

La banque kényane « KCB » va bientôt s’installer au Rwanda et en RDC. L’annonce a été faite par son Directeur Général.
Pour ce, le groupe banquier KCB, principal prêteur au Kenya, compte acheter une banque au Rwanda et une autre en République démocratique du Congo (RDC), en vue de son installation prochaine.
Le chef de la direction, Joshua Oigara, qui s’est entretenu avec des journalistes la semaine dernière, n’a pas révélé l’identité des deux banques que le prêteur envisage d’acquérir ni le calendrier de son installation, mais confirme que c’est incessamment.
KCB envisage également d’ouvrir un bureau de représentation en Chine, afin de tirer profit des liens commerciaux grandissants entre l’Afrique de l’Est et la Chine, a-t-il déclaré.
Les banques kényanes ont annoncé plusieurs accords depuis que le gouvernement a plafonné les taux des prêts commerciaux en 2016, réduisant ainsi leurs marges de profit et les obligeant à rechercher des stratégies de survie, notamment la consolidation.
Les visites réciproques de deux chefs d’État congolais et kényan ont accéléré le processus. Plusieurs accords commerciaux ont été signé entre les deux pays. Ce qui fait que le chemin est balisé pour les investissements.
Le mois dernier, KCB a proposé d’acheter la Banque Nationale du Kenya (NBK) en échange d’une action KCB contre 10 actions NBK dans le cadre d’une opération visant à aider NBK à se sortir de ses problèmes de liquidité persistants.
TMB/ CONGOPROFOND.NET

There is no ads to display, Please add some
2 Comments

2 Comments

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

À la Une

PPC Barnet RDC dément la rumeur de rachat par une autre cimenterie congolaise

Published

on

PPC Barnet souhaite apporter un démenti fort et clair aux rumeurs de marché qui circulent concernant un éventuel rachat de l’entreprise par Nyumba ya AKIBA/ marque CIMKO.

PPC Barnet procède à cette mise au point sans équivoque et qui doit ne laisser la place à aucun doute : Il n’existe aucune discussion avec d’autres entités. De plus, un changement dans la structure de propriété de PPC Barnet n’est pas à l’ordre du jour.

La stratégie de développement de PPC Barnet en RDC, au lendemain de la publication de résultats positif, reste inchangée. Ainsi, PPC Barnet RDC souhaite rassurer ses clients, partenaires et collaborateurs et assume son ambition d’être leader des matériaux de construction dans le pays, depuis le commencement de sa production en 2017.

La direction générale de PPC Barnet et son conseil d’administration, ainsi que ses actionnaires congolais démentent formellement cette rumeur, qui ne sert qu’à déstabiliser le marché de la construction.

PPCB continuera sa production, il n’existe aucun risque de rupture de stock. PPC Barnet affiche des résultats positifs et encourageants sur le premier semestre 2022 et continuera d’acheminer son ciment dans l’ensemble des régions du pays, au plus près de la demande, afin de contribuer au développement économique national.

PPC BARNET est une usine intégrée de production de ciment, disposant d’un outil de production de dernière génération avec une capacité de 1,2 million de tonnes de ciment par an. L’entreprise représente un investissement de 300 millions de dollars et produit du ciment de qualité supérieure sous la marque Surecem (32.5) et le Surcast (42.5). Il emploie 179 salariés avec quatre bureaux commerciaux à Mbuji Mayi, Kisangani, Mbandaka et Gemena et des représentations à travers ses revendeurs. PPC BARNET est au cœur du développement des infrastructures en RDC et rend le ciment accessible à un prix abordable sur le territoire national.

Tchèques Bukasa/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Continue Reading

K-WA Advertising