Connect with us

non classé

Kwango : Olitho Kahungu invite l’IGF à auditer le gouvernement Peti Peti

Published

on

Digne fils du Kwango, Olitho Kahungu Lewula se dit préoccupé par les conditions sociales dans lesquelles vivent les frères et sœurs de sa province.

Dans sa correspondance adressée la semaine dernière à l’Inspecteur général des Finances, Jules Alingete, ce journaliste de formation sollicite une mission de contrôle des inspecteurs de l’IGF au sein du gouvernement provincial du Kwango, afin d’éclairer l’opinion publique sur la destination que prennent les Fonds d’investissement, les Frais de fonctionnement des Secteurs et de la ville de Kenge, la rétrocession ainsi que les frais de production locale. Olitho Kahungu dit ne pas comprendre que le Kwango continue encore de vivre comme à l’époque du moyen-âge, sans routes, sans hôpitaux ni écoles modernes, sans électricité ni eau potable. Alors que cette province, à l’instar des autres, bénéficie du soutien financier du gouvernement central et génère des ressources propres qui devraient lui permettre de booster son développement socioéconomique afin de prendre son envol. Il déplore le fait que, depuis le démembrement de l’ex-Bandundu, le Kwango a du mal à décoller même d’un seul pas, et sa population croupit dans une misère indescriptible qui la pousse très souvent à se déplacer vers la ville de Kinshasa à la quête du mieux-être.

Olitho Kahungu prie l’IGF à prendre à coeur sa requête, au regard de la problématique soulevée qui concerne toute une province entière.

Selon certains analystes politiques, il est plus que temps de ramener les dirigeants de la province du Kwango sur le rail quant à leur manière de gérer les fonds publics, car leur bilan à la tête de la province impacte directement sur l’image du Chef de l’État qui prône jour et nuit le mieux être de la population RD-congolaise, à travers son principe “le peuple d’abord”.

Tchèques Bukasa/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Spread the love

Santé

Butembo : Des organisations mobilisent la communauté sur l’importance de l’abeille et plaident pour des apicoles urbains

Published

on

Chaque 20 mai, c’est la journée mondiale des abeilles. En ville de Butembo, au Nord-Kivu, cette journée a été célébrée par plusieurs certaines organisations des apiculteurs.

Tout a commencé par une caravane qui est partie du rond-point Takenga pour chuter à l’hôtel de ville. Là, ils ont montré l’importance des abeilles dans la vie et l’environnement de l’homme. Pour Fataki Baloti de la SADIPEC, l’abeille joue plusieurs rôles dans la nature dont écologique, celui de la pollinisation de toutes les espèces des plantes du monde. L’abeille joue aussi un rôle économique pour les apiculteurs mais aussi dans cet insecte peut intervenir la thérapie de certaines maladies qui affectent l’homme, a-t-il indiqué. Puis d’ajouter que le miel et d’autres ingrédients peuvent aussi contribuer à soigner le conscient intellectuel pour l’homme et augmenter celui de l’enfant.

Par ailleurs, Fataki Baloti a plaidé auprès de l’autorité urbaine pour avoir un rucher apicole pour la ville de Butembo.

Nous avons fini par vous proposer si vous pouvez, par exemple, à l’occasion de cette journée mondiale des abeilles, nous aider qu’on puisse avoir un rucher apicole pour la ville et cela à chaque fois que nous allons tirer les abeilles des toitures de tous les coins. On peut ramener les abeilles dans le coin que vous nous proposerez, Monsieur le maire “, a-t-il plaidé.

De son côté, le maire a encouragé l’apiculture responsable, car elle peut non seulement servir à la protection de l’écosystème unique mais aussi offrir les moyens de subsistance durable aux communautés locales.

Le Commissaire Supérieur Principal Baeki Telly Roger a dit qu’il est aussi essentiel de reconnaître l’importance de l’éducation et de la sensibilisation de la promotion de l’apiculture en formant les jeunes et les agriculteurs aux meilleures pratiques apicoles.

Les activités du jour ont été ponctuées par une conférence-débat dans la salle de l’Institut Kambali.

Précisons que cette journée est célébrée sous le thème :” les innovations et apport de la crème intellectuelle pour la promotion de l’apiculture autour des aires protégées, cas du parc national des Virunga”.

Dalmond Ndungo/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Spread the love
Continue Reading

Bientôt le magazine CONGO PROFOND dans les kiosques à journaux : Simplicité, Pertinence et Découverte