Connect with us

Actualité

Kwango : la réserve de Ngundu-Mayala perd un buffle

Published

on

 

La journée du lundi 26 avril a été mouvementée à Ngundu-Mayala, une localité située à quelques kilomètres de la cité de Tembo, dans la province du Kwango. Pour cause, la capture, par la population, d’un buffle, sortie de la réserve de Ngundu-Mayala.

Cet animal, âgé de 4 ans, a été retrouvé englouti dans la boue dans un marécage, incapable de s’en sortir. Les habitants du village ont trouvé une occasion de manger de la viande de cet animal pourtant protégé par les services de l’Institut national pour la conservation de la nature (Iccn).

Un membre de la garde-chasse rencontré sur place a assuré que les gardiens du “parc” ont essayé de sauver l’animal, mais qu’ils sont arrivés en retard sur le lieu. “Quand nous sommes arrivés, l’animal était déjà entre les mains de la population, il était déjà une viande”, a-t-il laissé entendre. Mais les autorités de l’Iccn ont emporté les 4 pattes et ont laissé quelques morceaux de la peau et la tête à la population.

Selon le garde-chasse, l’animal a souffert pendant plusieurs heures. Il a reçu une balle dans la tête qui lui a coupé une oreille et l’a rendu borgne, puisque un oeil a été crevé. Et il a confié en plus que c’est un chasseur qui a tiré sur la buffle et a utilisé une pile de marque vinnic utilisée dans la fabrication de la cartouche dont se servent les chasseurs pour chasser les buffles.

*Émile Yimbu au Kwango/Congoprofond.net*