Dev Solaire

Connect with us

Actualité

Kwango : Jean-Marie Peti-Peti à la porte de sortie

Published

on

Une motion de défiance pèse sur le gouverneur de la province du Kwango, Jean-Marie Peti-Peti Tamata, depuis ce mercredi 24 juin. Elle est initiée par un groupe de députés provinciaux de différentes tendances politiques. Parmi eux: le député Mukenzi Komina Odoras, cadre de la CRD du député national Mboso N’kodia Mpwnaga, élu de Kasongo-lunda (Panzi); Kafinga Mbumba Karkouf, du Palu, élu de la circonscription électorale de Kenge ville; Tshombo Kisala Barthélémy Luthros, du Pprd, élu de Kasongo-lunda (Mawanga), suppléant de l’ancien gouverneur Kanys Makofi; et Inkalaba Ignace, Opposant élu de Kasongo-lunda (chefferie Kasongo-lunda).

Approchés par CONGOPROFOND.NET, les auteurs de la motion affirment réunir à leur cause plusieurs de leurs collègues de l’Assemblée provinciale.

Ils reprochent au gouverneur Jean-Marie Peti-Peti plusieurs griefs, regroupés en incompétence, détournement des deniers publics, outrage à l’égard de l’organe délibérant, la violation de la loi sur les principes fondamentaux relatifs à la libre administration de provinces, etc.

Jean-Marie Peti-Peti Tamata s’est rendu aussi coupable de la spoliation de la résidence officielle des gouverneurs de la province du Kwango, qu’il a morcelé à son propre profit, en menaçant le conservateur des titres immobiliers pour obtenir un lotissement.

Dans leur document, les députés accusent le gouverneur d’avoir instauré l’incompétence, l’anomie, le séparatisme et diriger en contre-courant de la vision du chef de l’État Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo et d’avoir pris des engagements financiers sans se soucier de se référer à la réglementation en vigueur en république démocratique du Congo.

Et plusieurs autres griefs.

Les auteurs de la motion invitent leurs collègues à voter en faveur du départ du gouverneur JM Peti-Peti pour permettre à la province du Kwango d’avoir à sa tête un homme vertébré qui va permettre à sa population de vivre un changement positif.

Dans sa correspondance au gouverneur de province portant transmission de la motion, le président de l’Assemblée provinciale, le député Mulenga Upala Wenslens a invité JM Peti-Peti à se présenter devant la plénière le vendredi 26 juin en vue de présenter ses justifications.

Émile YIMBU/CONGOPROFOND.NET

error:
%d blogueurs aiment cette page :