Connect with us

À la Une

Kwango : Eteni Longondo lance sa croisade contre le Konzo à Kenge

Published

on

Le ministre de la Santé publique, Dr Eteni Longondo, a eu plusieurs séances de travail à Kenge, chef-lieu de la province du Kwango. L’objetcif de ce déplacement de Kenge, a été de lancer le programme de Nutrition à Assise Communautaire(NAC).

Arrivé à Kenge lundi 21 septembre, Eteni Longondo a bénéficié d’un accueil chaleureux de la part de la population et des autorités kwangolaises. Dès son arrivée, il a tenu une réunion avec la Division Provinciale de la Santé du Kwango. Ici, le ministre a expliqué l’objet de sa visite et donné les détails du programme Nac.

Le programme de Nutrition à Assise Communautaire (NAC) est financé par la Banque mondiale. Dans son discours mardi à la tribune de Kenge lors du lancement de la Nac, le ministre Eteni Longondo a rassuré les Kwangolais du souci du gouvernement de voir cette population en bonne santé, et la malnutrition (avec ses consequences comme le Konzo) eradiquée définitivement. «Dans le souci d’améliorer le bien-être de la population, le gouvernement de la République a bénéficié de l’appui de la Banque Mondiale à travers le projet PDSS pour intégrer les intervenions de lutte contre la malnutrition chronique dans les deux provinces du Kwango et de la Tshuapa ».

Le minisre de la Santé a également indiqué que ce projet vise, entre autres, la réduction de la prévalence de la malnutrition chronique au Kwango; l’amélioration de l’utilisation des services de nutrition à travers toutes les 14 zones de santé de la province du Kwango; le renforcement de la gouvernance locale en matière de nutrition grâce à la mise en œuvre de l’approche Nac (Nutrition à assise communautaire); le renforcement des capacités des prestataires.

Eteni Longondo s’est dit convaincu que ces interventions nutritionnelles vont contribuer à l’amélioration du bien-être de la communauté kwangolaise. Il a, par ailleurs, rassuré que cet appui de PDSS est bénéfique dans ce sens qu’il va aider à faire fléchir le taux de prévalence de la malnutrition au Kwango (56%, au-delà du seuil acceptable, ndlr).

Ainsi, le ministre a invité la population à s’approprier ce programme et les ONG sélectionnées pour l’ accompagner ce programme en étroite collaboration avec la population cible, selon le principe “ce qui est fait pour moi sans moi et fait contre moi”.

Après la brève réunion à la DPS, le ministre Eteni Longondo a visité l’hôpital général de référence de Kenge, une structure de santé promue par le diocèse de Kenge. Le ministre a voulu palper du doigt les réalités de Kenge. Il a également visité le site où sera construit l’hôpital provincial de référence du Kwango, sur la route de Katende. Sur son chemin de retour à Kinshasa, le lundi en fin de l’avant-midi, il a inauguré le centre de santé de Pont Wamba, une structure de santé moderne construite par le gouvernement avec l’appui de la banque mondiale, où il a également offert un important lot des médicaments.

Émile YIMBU/CONGOPROFOND.NET