Connect with us

Actualité

Koffi Olomide :”Laissons encore F. Tshisekedi travailler (…)”

Published

on

Koffi Olomide, patron du Quartier Latin International, pense qu’il faudra encore laisser du temps au chef de l’État Félix Antoine Tshisekedi. Après une année et quelques mois de gestion, a-t-il déclaré sur le plateau de Floride Zantoto ce samedi 30 mai, ce n’est pas encore l’heure du bilan.

“On nous a dit qu’il y avait des accords politiques entre la coalition FCC et CACH et qu’il n’était pas tout à fait libre de ses actions, c’est un peu dommage. Mais nous apprenons aussi, petit à petit, qu’il devient souverain pour bien faire son travail. Tant mieux. Je ne me précipite pas pour le juger. Je le suis constamment, je lui fais confiance. Il a été élu par les Congolais, laissons-le travailler ! ça ne sert à rien de commencer à retracer que ceci ou cela ne marche pas. Nul d’entre nous, n’a le monopole des solutions aux problèmes des Congolais. Nous avons un nouveau Chef d’État, un peu de patience, faisons lui confiance”, a-t-il fait exhorté.

Il convient de souligner qu’une bonne frange de l’opinion estime que l’actuel Chef de l’État ne donne pas satisfaction aux attentes des Congolais suite à attitude de respecter scrupuleusement son accord de coalition avec le Front commun pour le Congo( FCC), au moment où ses partenaires politiques ne semblent pas jouer franc-jeu.

Rappelons-le, c’est à l’issue des élections générales de décembre 2018 que la RDC avait connu sa première alternance politique et pacifique. Après la cérémonie de passation du pouvoir, le 24 janvier 2019, Joseph Kabila Kabange avait passé le flambeau à Félix Antoine Tshisekedi comme cinquième président de l’histoire de la République démocratique du Congo.

MUAMBA MULEMBUE CLÉMENT/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

code

Actualité

Kinshasa : Tous les expatriés invités à s’identifier du 5 au 15 juillet

Published

on

Tous les étrangers ou expatriés résidant à Kinshasa sont invités partir de ce 5 juillet 2022, à s’identifier.

C’est ce que l’on peut lire dans un communiqué du Gouverneur Gentiny Ngobila qui indique que cette mesure est conforme à la constitution de la République démocratique du Congo.

Cette opération d’identification de tous les étrangers de Kinshasa sera accompagnée par la délivrance de la carte de résidence pour étrangers.

Tous les expatriés vivant à Kinshasa sauf les membres du corps diplomatique et les fonctionnaires internationaux y compris leurs familles, sont donc invités à se présenter dans les 10 jours à dater du 5 juillet 2022, à la commission provinciale de supervision de la délivrance de la carte de résidence pour étrangers dont le siège est situé au N°76 de l’avenue de la Justice, Immeuble Hamadan au 2ème étage, concession de l’église du Christ au Congo dans la commune de la Gombe.

“La ville prévient en outre, qu’est passible d’une amende équivalent à 50% du montant à acquitter en sus principal, l’étranger qui n’aura pas obtenu sa carte de résidence dans le délai requis et ce, sans préjudices des des sanctions prévues par la législation en matière de la police des étrangers”, dit le gouverneur Gentiny Ngobila Mbaka dans un communiqué qu’il a signé et dont une copie est parvenue à notre redaction.

Bishop Mfundu/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Continue Reading

K-WA Advertising