Connect with us

À la Une

Koffi Olomide : « Kamerhe est-il le seul à être accusé de détournement ? »

Published

on

À la lumière du procès « Kamerhe », l’État de droit commence-t-il à s’installer en République démocratique du Congo ?

Répondant à cette question, ce samedi 30 mai sur le plateau de Floride Zantoto ( Baraka Tv et 10ème Rue Tv), le patron du label Koffi Central estime que l’État de droit devrait débuter par un état de lieux donc un audit profond de l’administration publique pour mieux savoir comment le pays était géré avant. « Ça ne doit pas être seulement les arrestations », a-t-il précisé.

Abordant le procès de Vital Kamerhe, Koffi Olomide s’interroge :  » Est-ce qu’il est vraiment le seul dans ce pays être accusé de détournement des deniers publics ? Pourquoi les procès liés aux détournements ont débuté seulement avec lui ? », s’est interrogé le « Grand Mopao ».

Toutefois, il rappelle que l’affaire étant déjà au niveau de la justice, il se réserve de faire beaucoup de commentaires et espère que la justice jouera son rôle en toute indépendance.

Rappelons-le, le tribunal avait renvoyé au 3 juin, la troisième audience du procès impliquant Vital Kamerhe, directeur de cabinet du Président de la République Félix Antoine Tshisekedi, l’homme d’affaires libanais Jammal Sammib et consorts.

Ils sont tous poursuivis pour détournements de deniers publics et corruption dans une affaire d’achat des maisons préfabriquées destinées aux militaires et policiers dans le cadre du programme des cent jours.

MUAMBA MULEMBUE CLÉMENT/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

À la Une

Le Salon des Médias et du Business ouvert ce jeudi à Kinshasa 

Published

on

C’est sur le thème: « Les médias, un atout pour la croissance des entreprises en RDC » que le Salon des Médias et du Business s’est ouvert ce jeudi 26 au 27 janvier 2023 à l’hôtel Fleuve Congo.

Événement incontournable de la scène des médias, le Salon des Médias et du Business est l’unique salon en RDC qui rassemble toute la presse et les opérateurs économiques pour discuter des possibilités d’une relation gagnant-gagnant.

Ce salon est organisé par l’Association des médias en ligne (MILRDC) en collaboration avec la Fédération des Entreprises du Congo (FEC), avec l’appui technique d’Internews sur financement de l’Union Européenne dans le cadre du projet Medias Indépendants et Innovants (Medias 2I).

Prennent part à cette rencontre, environ une centaine de journalistes, communicateurs et chefs d’entreprises.

L’objectif visé par les organisateurs est double : « d’abord évaluer les avancées de l’écosystème médiatique et son impact éventuel sur la croissance des entreprises du pays et ensuite initier un espace d’échange sur diverses thématiques en vue d’améliorer la relation entre le secteur privé et les médias », a déclaré Noémie Kilembe, directrice adjointe d’Internews.

Durant les deux jours du Salon, les participants prendront part aux echanges à travers quatre panels. Les deux premiers prévus ce jeudi ont tablé sur « la réglementation de la publicité en RDC et son impact sur les revenus des médias »; et aussi « les médias face aux régies publicitaires et GAFAS ».

Pour ce vendredi, le premier panel traitera de la diversification des services et des offres des médias, alors que le deuxième planchera sur la gouvernance et la gestion des médias en tant qu’entreprise.

Ce Salon, convient-il de rappeler, rentre dans le cadre du projet M2I débuté en janvier 2020 et qui s’achève à la fin du mois de janvier 2023.

Déborah Kabuya/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Continue Reading

K-WA Advertising