Connect with us

À la Une

Kitenge Yesu chez Tshisekedi : Témoignage d’un proche !

Published

on

Dans une profonde réflexion, «Beaucoup d’eaux ont coulé sous le pont, comme de commentaires ont secoué les rues du pays. Comme aussi, par ailleurs, des félicitations en quantité que des diatribes ont inondé la toile. Chacun comme tous, et tous comme chacun, d’un bon comme de mauvais œil, ont vu l’arrivée, diversement interprétée, de Kitenge Yesu aux côtés du président», lance, d’entrée de jeu, Kazadi, journaliste indépendant qui dit connaître, dans les détails près, le tout nouveau Haut représentant et envoyé spécial du président de la République.

«Kitenge Yesu- j’en sais un peu trop sur lui – ne quémande ni ne rampe pour sa survie politique. Il le disait lui-même, je m’en souviens, alors commissaire d’Etat à l’Information sous Mobutu », rappelle ce spécialiste en communication et membre du bureau politique de la Convention des Républicains (CR), plate-forme créée par l’actuel proche de Félix Tshisekedi.
«Le choix porté sur lui par le cinquième président est parti du constat caractériel de l’homme. Son agilité – ajoutée à son habilité politique – a compté dans le dévolu. Dont celui d’homme d’Etat, d’un homme parmi les plus craints du pays, comme l’a, comme si j’étais avec lui, affirmé un anonyme internaute qui l’a, sans doute, comme moi, côtoyé », poursuit ce cadre de l’Union pour le Renouveau républicain, parti membre de la CR.

«Pour quiconque connaît Kitenge – qui passe à mes yeux pour l’objecteur de conscience – ce vengeur de Lumumba n’est pas né hier, comme vous et moi. Il s’est jeté, les annales faisant foi, dans l’arène à l’âge de quatorze ans, trait tiré sur le visage, pour venger, arme à la main, le héros national sous la bannière- si je ne me trompe pas- de Pierre Mulele. Toute sa jeunesse, offerte dans la lutte, Kitenge se découvre sous Mobutu. Qu’il sert avant que Laurent-Désiré Kabila, porté par des armées étrangères, mette fin au régime». Et d’ajouter : «A l’avènement de Kabila en 2001, en succession de son père assassiné, Kitenge, hier exilé politique, retourne par Ndjili, accueilli par ceux qui l’ont vu s’en aller avec l’espoir de le revoir sur le sol de ses aïeux. Il met ses pieds à Kinshasa, scrute l’environnement politique et proclame son opposition au régime Kabila. Fait rare pour ceux qui, par le fleuve Zaïre ou par les airs, ont quitté précipitamment le pays ».

L’orateur révèle que «Des hauteurs de Binza, en patriarche, comme son compère Tshimbombo Mukuna, il est consulté, nuits et jours par les composants de la toute nouvelle faune politique. J’en étais et j’en suis témoin».

Environs 75 ans d’âge sur ses épaules, rappelle Kazadi, Kitenge Yesu s’oppose au nouveau régime de 2001 et crée, avec ceux qui ont en partage son idéologie politique, l’Opposition républicaine (OR). «Mais là-dedans, des taupes aussi. Qui trahissent et qui, à leur départ, emportent la plate-forme qu’ils feignent d’en avoir été le géniteur. Alors qu’en réalité, les annales en indiquent le vrai père dont lui, Kitenge Yesu. Tous, sont allés à la mangeoire. Sauf le septuagénaire, constant et droit dans ses bottes, lance, avec moi et les autres, la Convention des républicains (CR). Plate-forme qui a montré ses capacités à absorber un important nombre de formations politiques».

Ressusciter le Rassemblement !

A l’agonie du Rassemblement des forces politiques et sociales acquises au changement (Rassop) au lendemain du décès du vénéré Etienne Tshisekedi, son initiateur, Kitenge Yesu, se souvient Kazadi, tente, face à l’histoire, de sauver les meubles. Mieux, de colmater les brèches.

Au lendemain du décès de Tshisekedi, Kitenge Yesu réunit, soutient l’orateur, les têtes pensantes du Rassemblement en voie de chavirer, jette ses forces et tente de sauver ce qui en reste. «En commençant par tailler bavette avec Félix Tshisekedi – qui reconnaît la personnalité et la sagesse du politicien -, puis Pierre Lumbi et bien d’autres têtes couronnées du Rassop que j’ai vus, de mes yeux, en réunion avec lui, au siège social de la CR, commune de Gombe. Tantôt ici, tantôt là-bas. Deux bureaux disponibles pour recevoir ses hôtes. Des heures du soir jusqu’aux petites heures du matin », s’est-il souvenu. Le maître des lieux s’en allait souvent bien tard, avait comme objectif de recoller les morceaux du rassemblement menacé, lui trouver une survie politique, restructurer sa configuration et le maintenir dans l’arène.

«Au terme des nuits blanches, de son cerveau Yesu sort sous le chapeau une inédite et extraordinaire structure d’un rassemblement voulu new-look mais avec le même objectif : Félix Président politique, Pierre Lumbi président du comité des sages, en remplacement de Tshisekedi », mais précise l’interlocuteur de la presse «Lui-même Kitenge Yesu, humble mais très habile, oriente, en sous mains, les1.l
P choses sans, pourtant, un titre précis, mais qu’on nommait patriarche»*

Tchèques Bukasa/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

À la Une

Or: Remplacements des réserves et nouvelles opportunités pour sécuriser le programme de KIBALI étalé sur plus de 10 ans

Published

on

La plus grande mine d’or d’Afrique, Kibali, est sur la bonne voie pour le remplacement de ses réserves réduites par l’exploitation en 2022, tandis que de nouvelles opportunités de croissance soutiendront également son plan d’affaires étalé sur plus de 10 ans et son statut de l’un des actifs de niveau 11 de Barrick Gold Corporation.

Le président et président directeur général de Barrick, Mark Bristow, a déclaré à la presse aujourd’hui que le gisement prolifique KCD de Kibali continuait d’offrir de la valeur supplémentaire vu que le forage actuel est axé sur la conversion des ressources en réserves et sur l’exploration des filons qui sont encore ouverts en profondeur. En outre, les cibles de Mengu Hill, Ikanva et Gorumbwa présentent le potentiel nécessaire pour renforcer le portefeuille souterrain de Kibali.

« Kibali est une opération très rentable avec ses trois centrales hydroélectriques de classe mondiale qui couvrent la majeure partie de ses besoins énergétiques. Elles seront suppléées par une nouvelle centrale solaire de 17MW qui, une fois achevée en 2025, fera passer la part des énergies renouvelables dans les sources énergétiques de la mine de 81% à 93%, » a déclaré Bristow.

Les références écologiques de Kibali comprennent également la réduction continue des eaux douces provenant de la rivière Kibali et un programme de reboisement qui, à ce jour, a permis de planter plus de 10,000 arbres. La mine poursuit son programme d’appui à la conservation de la biodiversité au Parc National de la Garamba en RDC, avec la réintroduction des rhinocéros provenant d’Afrique du Sud. Les 16 premiers rhinocéros sont attendus à Garamba d’ici la fin du deuxième trimestre de cette année et seront suivis de 60 autres au cours des trois prochaines années.

Conformément à la politique globale de Barrick consistant à employer et à promouvoir les ressortissants du pays hôte, Arthur Kabila a été nommé premier directeur général congolais de Kibali. Depuis l’année dernière, huit autres postes clés de direction et techniques sont désormais occupés par des Congolais.

 

Tshieke Bukasa/Congoprofond


There is no ads to display, Please add some
Continue Reading

K-WA Advertising