Connect with us

À la Une

Kinshasa : une folle jugée à la prison de Makala pour meurtre

Published

on

 

Le ministère public a sollicité, le mardi 17 mars, la condamnation à la peine capitale de Mme M.M. pour meurtre de son enfant de 3 ans dénommé  » Mujinga « . C’est à la prison centrale de Makala qu’a eu lieu, cette audience contre cette femme atteinte de démence.

En effet, c’est vers l’année 2017 que la prévenue M.M. a été arrêtée pour avoir tué son prétendu enfant.

Ainsi, le Ministère Public a retenu l’infraction de meurtre selon le article 44 du Code pénal congolais et a recquis une forte peine selon les sanctions prévues par cet article.

Pour sa défense, la prévenue est pénalement irresponsable pour cause de démence.  » Son comportement depuis son arrestation et l’expertise médicale démontrent que cette personne est mentalement instable. Nous ne voyons pas pourquoi elle devrait encore être retenue ici dans une affaire qui est, au départ, très floue car les faits ne sont précis ni dans le temps ni dans l’espace… », a fait savoir Me Charlène Yangazo, coordonnatrice de l’Ong  » Outre Neuve », une association de défense des droits des femmes et jeunes filles prisonnières.

Notons que le rapport médical de janvier 2020 du centre hospitalier de la prison centrale de Makala confirme que la prévenue est atteinte d une schizophrénie totale.

Après avoir écouté les différents avis, le Tribunal a pris l’affaire en délibéré.
Sa décision sera rendu ce jeudi 19 mars 2020.

Dorcas Ntumba/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

À la Une

Insécurité à Goma : Masisi perd son notable Munyamariba assassiné par des bandits armés

Published

on

Triste est la nouvelle. Le territoire de Masisi a perdu l’un de ses fils. Il s’agit du notable de la communauté Hutu, Emmanuel Munyamariba, tué par balles dans la soirée du samedi 25 mars 2023, à son domicile situé au quartier Kyeshero sur avenue Bobila-Dawa en ville de Goma au Nord-Kivu.

Cette information est livrée par des proches du défunt ainsi que la communauté Hutu tirant ses origines dans le territoire de Masisi.

D’après les premières nouvelles recoupées, ce notable et candidat député national malheureux aux élections législatives de 2017-18 a été assassiné par des bandits armés. Après avoir commis leur forfait, ces criminels qui opéraient à moto se sont volatilisés dans la nature, apprend-on.

Pour l’instant, le corps du défunt est à la morgue de l’hôpital CBCA/Ndosho.

Très connu par les Masisois, le notable Emmanuel Munyamariba de son vivant était un pacificateur au sein de sa communauté Hutu. Il a également su réunir la jeunesse du territoire de Masisi à travers diverses activités sportives pour une meilleure cohabitation pacifique.

Rappelons-le, en l’espace de 24h, Emmanuel Munyamariba est la 6e personne tuée par des hommes armés dans la ville de Goma où la situation sécuritaire se dégrade du jour au lendemain en cette période où l’Est du pays fait face à l’agression Rwandaise caractérisée par la renaissance du M23 depuis près d’un an dans les territoires de Rutshuru, Nyiragongo et Masisi.

Cedrick Sadiki Mbala


There is no ads to display, Please add some
Continue Reading

K-WA Advertising