Connect with us

À la Une

Kinshasa : Un “lac” sur l’avenue Victoire à la base des embouteillages à Matonge !

Published

on

 

Une flaque d’eau née au croisement des avenues Victoire et Kasa-Vubu sème la désolation dans ce tronçon fréquenté par une bonne partie de la population de Kinshasa.
L’avenue Victoire qui va du croisement Université à Saio dans la commune de Kalamu est dans un état de délabrement avancé.

Matongé

Au croisement de cette avenue avec l’avenue Kasa Vubu, au rond point dit Victoire, au cœur du quartier Matonge, ce lac artificiel s’est créé au vu et au su des autorités tant urbaines que communales.

Il empêche ainsi la circulation et provoque des embouteillages terribles.

Les usagers en route pour Bandalungwa, Kintambo et Avenue de Libération (ex 24 novembre) en paient le prix le plus fort. ” Vers 16h00, il y a un embouteillage monstre qui se crée. Pas moyen de traverser ce lac artificiel. Beaucoup de véhicules ont perdu leurs carters et des amortisseurs,” s’indigne un taximan.

” Vraiment cette situation est à déplorer.
Certaines autorités passent par ce chemin.
Le lac a commencé par un petit trou, puis s’est agrandi aux yeux et su des tous. Sans que les autorités ne réagissent. Aujourd’hui, voilà ce qu’il est devenu, mais on agit toujours pas.
Qu’est-ce qu’on attend pour réhabiliter cette route? Imaginez que nous sommes en plein centre de Kinshasa! “, déplore un habitant de l’avenue Victoire.

La tracasserie policière s’invite…

Cerise sur le gâteau, les éléments de la Police de circulation routière (PCR) profitent de cette situation déjà macabre pour rançonner les véhicules à cet endroit.

Ici, on arrête tout véhicule sur fond des infractions les plus farfelues les unes que les autres.

Les plus téméraires de conducteurs préfèrent pénétrer avec leurs véhicules dans l’eau, plutôt que de s’hasarder à la contourner. ” Nous sommes pris entre cette flaque d’eau et les policiers. Ils nous tracassent comme pas possible. On ne sait pas où parquer nos véhicules.
Dés que tu te mets sur le bas côté pour descendre un client ou un passager, directement on vous arrête pour rien. Si vous demandez où est le parking de stationnement, personne ne vous le montre. De fois on est obligé de descendre le client dans l’eau pour éviter les tracasseries,” déplore Poro Rigo, un taximan qui emprunte l’itinéraire Victoire-fonction publique.

Les autorités doivent prendre à bras le corps ce problème et réhabiliter cette route.
Il en va non seulement de l’intérêt des usagers mais aussi de l’image de la ville.
Le lac artificiel se trouvant en plein centre de la ville, un endroit tant fréquenté par les nationaux que les expatriés.

TMB/ CONGOPROFOND.NET