Connect with us

Actualité

Kinshasa : Première rencontre officielle du Gouverneur ai, Gérard Mulumba

Published

on

 

Le Gouverneur ai de la ville de Kinshasa, Gérard Mulumba a tenu sa première réunion, ce vendredi 19 janvier 2024, à l’Hôtel de ville de Kinshasa, avec les bourgmestres, bourgmestres adjoints, chefs de quartiers et chefs de rues.

En effet, trois points essentiels ont fait l’objet de cette réunion stratégique, à savoir :
la mobilisation massive de la population pour la cérémonie de l’investiture du Président de la République Félix-Antoine Tshisekedi, l’assainissement de la ville de Kinshasa, les embouteillages et le phénomène Kulunas dans la capitale.

S’agissant de l’assainissement de Kinshasa, le Gouverneur Mulumba a tapé du poing sur la table, en appelant ses collaborateurs à dégager tous les garages de fortune le long des routes.

Quant à la problématique des embouteillages et de l’insécurité compte tenu de l’activisme des kulunas, il a demandé à ses interlocuteurs de réfléchir pour amener leur pierre à l’édifice car, estime-t-il, c’est une situation qui touche tout le monde.

« Nous ne sommes pas dans la chasse ou dans un règlement de compte, contre qui que ce soit. Le Gouverneur Ngobila reste mon chef, nous devons le respecter car jusque-là, il jouit de la présomption d’innocence et moi je ne suis qu’un petit intérimaire », a-t-il indiqué.

Pour rappel, le Vice-Gouverneur de la ville de Kinshasa, Gérard Mulumba dit Gecoco, assure l’intérim de son titulaire Gentiny Ngobila Mbaka, suspendu par le Ministre de l’Intérieur, Peter Kazadi, après son invalidation par la Commission Electorale Nationale Indépendante.

Néanmoins, il s’observe actuellement, à l’Hôtel de ville, un bicephalisme à la suite de cette suspension. Deux correspondances sont parvenues à notre rédaction émises par ces deux responsables de la ville. La première, signée par Gentiny Ngobila et invitant les bourgmestres et leurs adjoints, les Chefs de quartiers et de rues, pour préparer la prestation de serment du Chef de l’Etat. La seconde, signée par Gérard Mulumba, pour la même raison.

Notons que cette situation entraîne le flou dans la mémoire collective des kinois et suscite une question fondamentale, à savoir : Qui dirige actuellement la ville de Kinshasa entre les deux ?

En guise de conclusion, retenons que Gérard Mulumba, en sa qualité de Gouverneur ai, a tenu sa première réunion dans les installations de l’Hôtel de ville de Kinshasa.

Pierre KAMBEYA/CONGOPROFOND.NET.


There is no ads to display, Please add some
Spread the love

À la Une

Moise Mbiye enflamme le Stade des Martyrs : Un concert légendaire qui restera dans l’histoire

Published

on

By

Le concert de Moise Mbiye au Stade des Martyrs a été un véritable événement historique pour la musique congolaise. Non seulement la présence de plus de 120 personnes a témoigné de la popularité de l’artiste, mais la soirée a également été marquée par une ambiance exceptionnelle et une présentation remarquable.

Malgré les nouvelles inquiétantes qui ont circulé tôt le matin concernant l’attaque présumée du Palais de la Nation, le concert a été maintenu grâce à l’assurance donnée par le ministre de l’Intérieur, Peter Kazadi. Cette décision a permis de rassurer le public et de maintenir l’engouement pour l’événement.

Dès l’ouverture des portes du stade, une foule enthousiaste s’est précipitée pour entrer, formant plusieurs files d’attente. À 15 heures, le stade était déjà plein, et les organisateurs ont dû ouvrir les portes de la pelouse pour accueillir davantage de personnes. L’affluence massive à l’intérieur du stade témoignait de l’attente et de l’excitation du public.

Malheureusement, la première partie du concert a été décevante. Les problèmes techniques ont rendu le son inaudible, et certains artistes ont été victimes de l’organisation chaotique. Le maître de cérémonie n’était pas à la hauteur, et le DJ Amaroula, bien qu’étant l’un des meilleurs du pays, a eu du mal à satisfaire les attentes du public en jouant des musiques. Cependant, la performance de Lumino a réussi à attirer l’attention et à mettre le feu au stade, malgré le fait qu’il ne soit pas un artiste de musique chrétienne d’après certains.

C’est à 17h50 que Moise Mbiye est monté sur scène, créant une entrée spectaculaire qui a suscité la polémique. Accompagné de danseurs vêtus de blanc, l’artiste a commencé avec la chanson “O mérite” et a enchaîné avec plusieurs autres succès de son répertoire, tels que “Molimo”, “Akosi nga te”, “Esimbi te”, “Sécurisé”, “Bilaka” et “Oza Mosantu”. Trois invités spéciaux, dont la sœur Simiane Tatu, le frère Van Walesa et le frère Patrice, ont rejoint Moise Mbiye sur scène pour des collaborations mémorables.

Sur le plan artistique, Moise Mbiye a véritablement assuré. Son talent vocal, sa présence charismatique et son engagement ont conquis le public présent. Les paroles de ses chansons, empreintes de foi et d’espoir, ont touché les cœurs de tous les spectateurs, créant une atmosphère de fête et d’émotion.

Ce concert restera gravé dans les mémoires comme l’un des meilleurs jamais organisés en République démocratique du Congo. Malgré les difficultés techniques rencontrées en début de soirée, Moise Mbiye a su transcender les obstacles et offrir une performance exceptionnelle. Son talent et sa passion pour la musique chrétienne ont été salués par le public, qui a été transporté par ses chants inspirants.

En résumé, le concert de Moise Mbiye au Stade des Martyrs a été un événement historique marqué par une participation massive, une ambiance électrique et une prestation artistique remarquable. Malgré les obstacles, Moise Mbiye a su captiver le public et offrir un moment inoubliable de musique et de spiritualité.

Désiré Rex Owamba /CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Spread the love
Continue Reading

Bientôt le magazine CONGO PROFOND dans les kiosques à journaux : Simplicité, Pertinence et Découverte