Connect with us

Société

Kinshasa ” Mille trous” : L’héritage de Ngobila !

Published

on

Kinshasa, la capitale de la République démocratique du Congo, est confrontée à une situation de plus en plus préoccupante qui entrave la mobilité de ses habitants : l’état déplorable de ses routes. Parcourir un kilomètre en voiture sans tomber dans un grand trou est devenu pratiquement impossible dans la capitale. Conséquence : aggravation des embouteillages.

De nombreuses artères très fréquentées de Kinshasa sont dans un état de délabrement avancé, créant ainsi des difficultés majeures pour les déplacements quotidiens de ses habitants. Parmi les zones les plus touchées : les alentours du Grand Marché Zando; les avenues Nyangwe, Kalembelembe dans la commune de Lingwala ; les boulevards Luemba ( Quartier 7) et Kimbuta à N’Djili, l’avenue de la 2e République ( Kimbanseke) ; L’avenue Sefu( Lemba), l’avenue Kianza ( Ngaba), Ndanu(Limete/Kingabwa), Les avenues Colonel Ebeya et Wangata ( Gombe), Gambela et Saio (Kasa-Vubu), Inga et Moellart ( Bandal), etc. Bref, aucune commune de Kinshasa n’est épargnée par cette situation qui rend la circulation extrêmement difficile.

Les cas les plus insolites restent les gros trous aux encablures de certaines maisons communales, notamment celle de Barumbu, Kinshasa, Lemba, Matete, etc. Les chefs de ces entités, les bourgmestres, sont incapables d’ordonner le moindre début de travaux pour de réhabilitation de ces routes.

Quant à leur patron commun, le gouverneur de la Ville, Gentiny Ngobila, il se réclame être le meilleur de tous les dirigeants qui se sont succédés à la tête de Kinshasa, alors que son bilan “chaotique” démontre le contraire.

Face à cette situation alarmante, il est impératif que les autorités locales prennent des mesures urgentes pour réparer et entretenir ces routes délabrées. Des investissements conséquents doivent être mis en contribution afin d’améliorer les infrastructures routières de la capitale congolaise. En plus de faciliter les déplacements des habitants, des routes en bon état contribueront également à réduire les embouteillages et à favoriser le développement économique de la région.

Il est essentiel que les problèmes de circulation à Kinshasa soient pris en compte et résolus rapidement afin d’améliorer la qualité de vie des habitants et de favoriser le développement de la ville. La réhabilitation des routes délabrées constitue un enjeu majeur pour l’avenir de Kinshasa et le bien-être de sa population.

Désiré Rex Owamba/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Spread the love

Société

Dépasser les diplômes : Les compétences essentielles pour un impact réel dans la société

Published

on

Dans un monde où les titres académiques abondent, il est impératif de remettre en question le véritable sens des qualifications dans les domaines scientifiques, pédagogiques, de la santé, de la gestion et de la défense de l’intérêt général. Au-delà des diplômes, la clé réside dans des compétences plus profondes, souvent négligées mais cruciales pour servir efficacement le bien-être collectif.

En République Démocratique du Congo, l’émergence des surdiplômés soulève des questions troublantes. Ces individus, paradoxalement, peuvent devenir des criminels relationnels, s’accrochant à leurs titres pour asseoir une caste d’auto-sécurisation mutuelle. Mais la vraie valeur réside-t-elle dans une accumulation de diplômes ou dans la capacité à agir pour le bien commun ?

Les qualités indispensables pour véritablement impacter la société vont au-delà des parchemins. L’empathie, la collaboration, l’adaptabilité, l’intégrité et une vision holistique sont essentielles pour transformer des connaissances académiques en actions concrètes et positives. Il est temps de dépasser la simple accumulation de diplômes pour privilégier des compétences authentiques au service de tous.

En fin de compte, la véritable richesse réside dans la manière dont ces connaissances sont mises en œuvre pour le bien-être collectif, et non dans les titres qui ornent les murs. Il est temps de repenser notre approche de l’éducation et de la profession pour créer un impact durable et significatif dans nos communautés.

TEDDY MFITU
Polymathe, chercheur et écrivain / Consultant senior cabinet CICPAR


There is no ads to display, Please add some
Spread the love
Continue Reading

Bientôt le magazine CONGO PROFOND dans les kiosques à journaux : Simplicité, Pertinence et Découverte