Connect with us

À la Une

Kinshasa : Le directeur adjoint en charge des opérations à l’aéroport de N’Djili sévèrement tabassé par des policiers à l’entrée Route Mokali

Published

on

Le directeur adjoint chargé des opérations à l’aéroport de N’Djili/ DGM, Ricky Mbemba, a été transporté le vendredi soir a l’hôpital dans un état sérieux après avoir été sérieusement tabassé devant ses enfants à Pascal, à l’entrée de la route mokali, par les “Ujana” (nom donné au nouvelles recrues de la police), sur ordre du général Sylvano Kasongo selon plusieurs témoins.

Sa voiture a été prise pour cible avec les enfants à l’intérieur et ses 4 pneus crêvés à la suite de son refus d’obtempérer à un ordre du général Sylvano Kasongo après son interpellation par les éléments de la police speciale de roulage.

“Le général Sylvano Kasongo ( Commissaire provincial de la police/Ville de Kinshasa) faisait une de visite d’inspection et contrôlait le service que faisait les nouvelles recrues de la police au niveau du saut de mouton de pascal entre les communes de Masina et de Kimbanseke.
Tout le monde roulé tranquillement dans l’ordre en respectant les deux bandes indiqué par la police de circulation routière pour éviter les embouteillages.
Deux jeeps du monsieur(Ops dgm) venaient à vive allure en route pour l’aéroport de N’djili.
Sachant bien que le Général Kasongo était bel et bien sur place, ils ont allumé des gyrophares pour demander avoir la priorité de passer avant les autres.
Le commandant de la ville étonné et croyant que c’était une autorité, a essayé d’ouvrir le passage jusqu’à découvrir que ce n’était pas le cas.
Il essaye d’interpeller les chauffeur qui roulaient si vite, mais ces derniers ont refusé d’obtemperer à l’appel du général.
C’est ainsi que le commandant de la ville a donné l’ordre de les faire arrêté de force.
Aussitôt arrêtés, le général a donné l’ordre d’enlever les gyrophares étant donné que l’hôtel de ville a interdit son usage pour les privés sauf pour la police, les ambulances et les corbillards.
Les chauffeurs ont appelé leur patron qui est arrivé avec ces enfants plein d’orgueil insultant le général au téléphone pour l’ordre donné d’arracher les gyrophares et de crever les pneus de sa jeep.
C’est ainsi que les éléments de la police se sont pris à lui,” a témoigné, cherri Mpetshi qui a assisté à l’événement.

D’autres sources rapportent, sur fond d’une vidéo qui circule sur le net, que Ricky Mbemba et le Général Sylvano Kasongo ont déjà eu des echanges musclés vers 12h00 à la N’sele à la suite d’un problème d’achat des terrains par le Directeur adjoint des opérations de l’aéroport de N’Djili/DGM.

Thierry Mfundu/CONGOPROFOND.NET

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

%d blogueurs aiment cette page :