Connect with us

À la Une

Kinshasa : FFJ proteste contre la rétention de l’information imposée aux bourgmestres

Published

on

 

Pour cette organisation, au même titre que certains gouverneurs de provinces, le ministre provincial de l’Intérieur de la capitale congolaise est un bourreau des citoyens pour son refus à laisser les gouvernants répondre aux questions de société des administrés.

L’organisation de défense de la liberté de la presse et du droit à l’information, Freedom for journalist (FFJ), élève une vive protestation contre la rétention de l’information que le ministre local de l’Intérieur, Dolly Makambo, impose aux bourgmestres des communes de Kinshasa.

FFJ, qui cirent les informations qui lui sont parvenues, note que le ministre Makambo a interdit aux chefs des vingt-quatre communes de la capitale de passer dans l’émission « Le Débat », une tranche à forte audience et prisée par les Kinois, diffusée sur Top Congo. Cette émission, fait savoir l’ONG de défense de la liberté de la presse et du mamandroit à l’information, aborde le quotidien de cette mégapole dont 90% de la population vit au seuil de pauvreté.

Une émission tablant sur la redevabilité des autorités

« Le débat a inauguré une série d’émissions in situ dans les différentes communes où les bourgmestres sont en face de leurs administrés et font l’objet des questions à bâtons rompus sur la gestion de leurs municipalités », a expliqué FFJ.

Selon l’ONG, citant certains habitants de Kinshasa, la plupart des bourgmestres n’ont aucune attache avec le vécu de leurs populations et beaucoup d’autres attribuent, par contre, le fossé entre la gestion courante des communes et la population à l’indolence des autorités hiérarchiques au niveau de l’exécutif local. Dans cette initiative, la radio Top Congo voudrait promouvoir la redevabilité des gouvernants. « Il s’agit d’aider les citoyens à connaître comment leur milieu est géré au nom du principe de redevabilité qui caractérise toute société de démocratie. Au même titre que certains gouverneurs de provinces, le ministre provincial de l’Intérieur est un bourreau des citoyens pour son refus à laisser les administrants répondre aux questions de société des administrés », a écrit FFJ dans un communiqué du 24 juillet déposé aux médias. Sept bourgmestres sur les vingt-quatre étaient déjà passés à cette émission alors que les autres avaient souscrit pour leur passage.

Au niveau de la radio Top Congo, on regrette que le ministre ait directement saisi ce média, pour lui demander de ne plus faire passer les bourgmestres à cette tranche alors qu’il devrait plutôt donner injonction à ses collaborateurs pour ne plus participer à l’émission. Aussi la radio regrette-t-elle qu’aucun un autre grief ne soit avancé par le ministre Dolly Makambo, qui s’est même refusé de répondre à ses préoccupations pour justifier sa décision.

CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Spread the love

À la Une

Urgent/ Kasaï : Une femme tuée par un camion en pleine ville à Tshikapa

Published

on

Une femme non identifiée a été tragiquement heurtée par un camion sur le boulevard Lumumba, au centre-ville de Tshikapa, dans un accident de la circulation survenu ce samedi 2 mars 2024.

Selon les témoins, la dame se trouvait à bord d’un taxi-moto en provenance du marché Kamalenga. Il y a eu une collision entre la moto et le camion qui venait de la commune de Dibumba. La dame a malheureusement perdu la vie sur place, tandis que le conducteur du taxi-moto, gravement blessé avec les deux jambes fracturées, a été conduit à l’hôpital général de Tshikapa.

Les témoins indiquent que l’excès de vitesse de la part des deux conducteurs est la principale cause de cet accident.

Entre-temps, le conducteur du camion, qui tentait de s’échapper, a été appréhendé par la population à Kamalenga.

À l’heure actuelle (18h à Tshikapa), le corps sans vie de la dame gît sur le sol, suscitant un profond regret au sein de la population du Kasaï.

Clementus Lusamba Lua Mbombo/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Spread the love
Continue Reading

Bientôt le magazine CONGO PROFOND dans les kiosques à journaux : Simplicité, Pertinence et Découverte