Connect with us

À la Une

Kinshasa en mode “CONFINEMENT TOTAL VOLONTAIRE !”

Published

on

Malgré le report du confinement total par le gouverneur de la ville, Gentiny Ngobila Mbaka, la population de Kinshasa a carrément refusé de sortir et de vaquer à ses occupations, ce samedi 28 mars 2020.

Un calme insolite et inédit a régné dans plusieurs communes de la ville-province de Kinshasa, toute la matinée et en ce début d’après-midi.

Les grandes artères sont quasiment vides. Dans quelques bus, taxis-bus et d’autres transports en commun publics, on compte pas plus de 5 passagers à l’intérieur.

Boutiques, salons de coiffure et autres n’ont pas ouvert leurs portes ce samedi.

Les quelques marchés visités par les reporters de CONGOPROFOND.NET sont quasiment vides. Sauf quelques vendeuses des pondu, matembele, et autres condiments n’ont pas joué aux abonnés absents.

Une situation jamais vécue sur le bord du fleuve Congo, mais qui a révélé l’incapacité des autorités locales à communiquer sur les vrais problèmes.

Le rétropédalage du gouvernement provincial de Kinshasa sur la mesure de confinement total, a créé des doutes sur l’existence du virus pour les uns et pour les autres les autorités mettent en danger la population.

Un habitant de Lemba qui a répondu aux questions de CONGOPROFOND.NET explique en des termes clairs le pourquoi de ce confinement volontaire. ” J’avais déjà tout acheté pour les quatre jours et si le gouverneur a annulé sa décision, moi je reste à la maison d’ailleurs on est samedi. Pas de bars, je ne sais où aller et je profite pour passer le temps avec mes enfants, mais sinon nos autorités doivent apprendre à être sérieux à un moment où les vies des gens sont en danger…”, a-t-il regretté.

Rappelons que la ville de Kinshasa était mouvementée ce vendredi par les achats des denrées alimentaires et autres produits de premières nécessités. Sans protection adéquate, plusieurs personnes en panique se sont frottées dans ces marchés durant toute la journée d’hier. Ce qui pourrait, selon certains observateurs, favoriser la grande contamination de la population.

Sur le plan sanitaire, personne ne saura douter de l’augmentation vertigineuse des cas si seulement un positif faisait parti des groupes des gens sans protection.

Un analyste des faits de société propose de réduire les lieux de rassemblement des populations et leurs raisons dans la ville. Il faut par ailleurs réglementer les motifs de déplacement en imposant des règles strictes.

Pour l’instant l’auto-prévention est utile en restant à la maison, suivre et respecter les recommandations des médecins sur le moyen de prévenir le coronavirus.

Petit Ben Bukasa/CONGOPROFOND.NET

%d blogueurs aiment cette page :