Connect with us

non classé

Kinshasa/Bandal : les voisins du juge Raphaël Yanyi toujours sur le qui vive

Published

on

Aussitôt après avoir appris, ce mercredi 27 mai, la mort du juge président dans le procès Vital Kamerhe et consort, des jeunes en colère ont manifesté aux alentours de sa résidence pour dénoncer ce décès impromptu.

Afin de rétablir l’ordre et éviter tout débordement, la police a sur place utilisé du gaz lacrymogène pour disperser ces manifestants.

Confirmant l’action posée par ses éléments, le commissaire divisionnaire adjoint, Sylvano Kasongo, a précisé que la police dispersait des jeunes émotionnés pour assurer l’ordre. ” La police a dispersé à coup de gaz lacrymogène des jeunes qui tentaient de mettre des barricades aux alentours de la résidence du défunt. Nous sommes là jusqu’à présent pour maintenir l’ordre public même du côté bloc”, avait-il dit.

Sylvano Kasongo a, par ailleurs, précisé que le juge président dans le procès Kamerhe et consorts débuté le 11 mai dernier, est “décédé vers 2 heures au centre Nganda après avoir fait une crise”. Il a par la même occasion démenti les rumeurs largement répandues dans les réseaux sociaux, faisant état d’un assassinat.

Cédric Sadiki/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Spread the love

non classé

Le soleil ne se couche pas, il s’éloigne : une perspective sur notre lien avec l’astre lumineux

Published

on

Dans un monde où nous prenons pour acquis le mouvement apparent du Soleil à l’horizon, il est temps de remettre en question notre perception de cette réalité quotidienne. L’idée que le Soleil se couche est ancrée en nous depuis des siècles, mais qu’en est-il réellement? En réalité, le Soleil ne se couche pas, il s’éloigne.

C’est notre propre perspective limitée qui nous donne l’illusion de sa disparition derrière l’horizon. Ce phénomène, bien que scientifiquement expliqué, soulève des questions plus profondes sur notre relation avec le cosmos et notre place dans l’univers. Le cosmos est une pensée qui ne se pense pas, suspendue à une pensée qui se pense.

En perdant de vue le Soleil à cause de la perspective, nous perdons également de vue notre propre position relative dans l’espace. Cette prise de conscience peut être à la fois troublante et libératrice, nous rappelant l’immensité et la complexité de l’univers qui nous entoure. L’humain est alors dans ce tableau un petit événement, l’écume des choses dont les causes profondes résident dans l’univers.

En revisitant notre compréhension du coucher de Soleil, nous sommes invités à remettre en question nos certitudes et à embrasser une vision plus large et plus nuancée de notre monde. Le Soleil ne se couche pas, il s’éloigne, et c’est dans cette distance en apparence croissante que réside toute la beauté et la mystique de notre lien indéfectible avec l’astre solaire.

TEDDY MFITU
Polymathe, chercheur et écrivain / Consultant senior cabinet CICPAR


There is no ads to display, Please add some
Spread the love
Continue Reading

Bientôt le magazine CONGO PROFOND dans les kiosques à journaux : Simplicité, Pertinence et Découverte