mbet

Connect with us

À la Une

Kin “la poubelle” : Kimbuta se lave les mains et tacle les premiers ministres Muzito et Matata

Published

on

Alors qu’il était attendu, ce jeudi 28/février 2019, dans une émission radiodiffusée sur Top Congo FM pour répondre aux interrogations de ses administrés et, par ricochet, présenter le bilan de plus d’une décennie de gestion de la capitale, le gouverneur de la ville de Kinshasa s’est plutôt pointé pour présenter ses excuses aux auditeurs de cette radio pour ce rendez-vous manqué en raison du double deuil des patriarches Gizenga et Yerodia. Etant au cœur de l’organisation de ces funérailles, André Kimbuta, a promis de revenir auprès des auditeurs dans au moins deux semaines pour répondre à toutes leurs préoccupations.

En attendant, cette rencontre, aux accusations récurrentes d’avoir livré la ville aux poubelles, le premier citoyen de la ville a d’emblée renvoyer la balle aux anciens premiers ministres Adolphe Muzito et Matata Ponyo.

Il leur reproche de n’avoir jamais appuyé sa lutte contre l’insalubrité. « Je n’ai pas reçu même un dollar d’investissements pour Kinshasa, la capitale du pays ».

Il rappelle que cela avait dû obliger le conseil des ministres provincial à décider que l’argent des recettes propres (taxes) soit versé en investissements pour construire notamment les morgues, les écoles et les centres médicaux.

« Dans le budget de la ville, le gouvernement central n’a même pas donné un dollar sur les 150 millions de dollars » attendus, précise André Kimbuta, qui regrette de n’avoir donc pas pu gérer la ville comme il l’aurait voulu.

Le gouverneur Kimbuta s’en prend parti particulièrement sur ce sujet à l’ancien premier ministre Matata Ponyo qui s’est détournée de Kinshasa alors qu’il a « donné le maximum, 100% du budget attendu à sa province du Maniema ».

36 mois d’arriérés

A ces non paiements de budgets d’investissements, le gouverneur Kimbuta regrette d’importants retards de paiement des frais de fonctionnement.

« C’est vérifiable au ministère des Finances », les retards cumulés atteindraient selon lui, depuis 2007, de 36 à 46 mois d’arriérés, « les mois de novembre, décembre et janvier de chaque année ne nous ont jamais été payés ».

Sa gestion de la ville province a donc été périlleuse.

André Kimbuta qui, pour permettre à la ville de réaliser certains engagements, avoue « parce que nous ne recevons pas le budget d’investissement », avoir dû y placer les recettes, « pour obtenir des crédits auprès des banques ».

CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

code

À la Une

Mbandaka : Les Kimbanguistes ont commémoré le 106 ème anniversaire de Dialungana Kiangani

Published

on

L’église Kimbanguiste/section de la ville de Mbandaka, dans la province de l’Equateur, a bel et bien célébré ce mercredi 25 mai, sa fête de nativité ( Noël). Un évènement coïncidant avec le 106ème anniversaire de Son Eminence Dialungana Kiangani, ancien leader spirituel de cette église. La cérémonie s’est déroulée à la paroisse mère sise avenue Itela à Mbandaka 2, commune de Wangata, où toutes les paroisses environnantes s’étaient réunies pour communier ensemble.

Tout a commencé, d’abord, par un défilé de plus de 3 Km des croyants, parti de l’hôtel de ville jusqu’au siège de l’église. Ces derniers ont marché avec des chants de cantiques, chemin faisant, montrant au grand public leurs sentiments de joie.

Se confiant à CONGOPROFOND.NET, Benjamin Mokoko Nkonga, pasteur provincial a.i, a fait savoir que la seconde venue du Messi a eu déjà lieu et son nom c’est Dialungani Kiangani qu’aujourd’hui tous les Kimbanguistes à travers le monde commémore son jour. Il a appuyé ses arguments par les Saintes écritures de la Bible dans Esaï 53:3, Daniel 7:14 et Apocalypse 3:12.

Par ailleurs, Benjamin Mokoko a expliqué que la date d’aujourd’hui coïncide avec celle que toute la communauté Kimbanguiste avait décidé de célébrer comme étant le véritable jour de naissance de Jésus-Christ en l’an 2000, soit présentement 22 ans, après des longues études scientifiques et spirituelles faites par des chrétiens Kimbanguistes par rapport aux calendriers romain et Juif.

Enfin, celui-ci a profité de cette occasion pour inviter tous les Équatoriens à l’unité et à l’amour fraternel. “C’est dans cela qu’on peut espérer à l’épanouissement de tous !”, a-t-il conclu.

Eric Liyenge/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Continue Reading

K-WA Advertising

K-WA Advertising