Connect with us

À la Une

Kibali Gold Mine : l’exploitation de la mine souterraine bat tous les records en RDC

Published

on

Au cours d’une conférence de presse animée ce mercredi 23 octobre 2019 au salon Virunga de l’hôtel Memling, Mark Bristow, président et PDG de Barrick/Kibali Gold Mine, a fait savoir que l’exploitation souterraine et la descenderie verticale de la mine d’or de Kibali ont battu des nouveaux records de production minière au troisième trimestre. ” Ceci permet à la mine d’or de premier rang de Barrick de rester sur la bonne voie afin d’atteindre ou de dépasser ses prévisions annuelles de 750,000 onces1″, a-t-il annoncé avec satisfaction. Ajoutant même que l’alimentation et la récupération au cours du trimestre ont été conformes ou au-dessus du niveau nominal.

Lors de cet entretien avec la presse, la société civile ainsi que les décideurs politiques, Mark Bristow a déclaré que Kibali –déjà un leader mondial dans l’automatisation – est en train d’atteindre une croisière supérieure avec la mise en service d’un système Newtrax qui pourrait fournir la collecte des données en temps réel, améliorer l’entretien prédictif, suivre et gérer la flotte, et mettre en place un système de sécurité numérique avec suivi du personnel. La mine travaille également à la mise en place d’une démonstration de faisabilité d’un système très avancé qui permettra des opérations avec ou sans surveillance humaine dans la même zone.

Mark Bristow, président et PDG Barrick

« Conformément à notre politique d’emploi et d’avancement professionnel local, nous continuons à transférer les compétences spécialisées requises pour l’exploitation minière automatisée à notre main-d’œuvre congolaise. Le succès de cette politique est évident dans les performances toujours excellentes de Kibali et montre ce qui peut être réalisé avec un actif de classe mondiale dans une région lointaine et sous-développée de l’Afrique», a déclaré Bristow.

Les résultats positifs des forages obtenus ces dernières années à partir d’Ikamva-Kalimva et de l’exploitation souterraine de KCD devraient se traduire par une croissance nette des réserves après la consommation annuelle. Poursuivant l’exploration, Kibali est maintenant à même de continuer à remplacer les réserves pour les années à venir avec d’autres extensions potentielles à ciel ouvert à Gorumbwa, Sessenge et le potentiel de la super-fosse du KCD, en plus de la définition du nouveau Filon 11000 dans la mine souterraine du KCD.

Il a noté que Kibali maintenait son solide bilan en matière de santé, sécurité au travail et environnement malgré la taille et la complexité de l’opération.

« Suite à la transition du pouvoir politique en RDC, qui s’est déroulée pacifiquement face à de nombreux défis, nous prévoyons d’ouvrir le dialogue avec le nouveau gouvernement pour une révision du Code minier de 2018. Nous croyons qu’il est encore possible d’arriver à une application plus équitable pour l’industrie, » a-t-il déclaré.

Tchèques Bukasa/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

code

À la Une

Éliminatoires Mondial Basket : Après sa double victoire sur Kenya et Sénégal, la RDC affronte ce dimanche l’Égypte 

Published

on

Comme lors de la deuxième fenêtre, les Léopards de la RDC ont réédité l’exploit ce samedi 2 juillet en Égypte face aux Sénégalais (72-60), dans un match comptant pour la deuxième journée de la troisième fenêtre des éliminatoires de la Coupe du Monde 2023.

Après avoir gagné leur premier match par forfait contre le Kenya et validé son ticket pour la fenêtre suivante, la RDC aligne donc une deuxième victoire dans cette troisième fenêtre. Elle va croiser l’Égypte, ce dimanche 03 juillet, pour la dernière journée. Une victoire face à l’Egypte fera énormément du bien à la RDC avant la dernière fenêtre car les points des trois premières fenêtres seront reconduits à la dernière.

Pour ce match face au Sénégal, la RDC a maitrisé le premier et le troisième quart-temps. Les hommes du technicien Thomas Drouot ont cédé lors du deuxième quart-temps et ont lutté lors du dernier quart-temps, soit (17-11,10-14, 22-11, 23-24)

Côté statistiques, les Sénégalais ont dominé les Léopards en lancers-francs soit 81% sur 17%. Les Léopards étaient supérieur dans les tirs de 2 points, soit 61% sur 53% côtés Sénégalais. Le Sénégal a gagné 33 rebonds contre 28 pour la RDC, etc.

Au classement l’Égypte et la RDC avec le même nombre des points sont classés premier et deuxième avec chacun 9 points.

Il faut noter que les trois meilleures équipes des Groupes A, B, C et D se qualifieront pour le second tour des Éliminatoires Zone Afrique (Groupes E et F), qui se déroulera lui en août 2022. Les deux meilleures de chacun de deux groupes et la meilleure troisième obtiendront les cinq billets pour aller représenter l’Afrique au tournoi mondial de 2023, coorganisé par l’Indonésie, le Japon et les Philippines.

Jolga Luvundisakio/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Continue Reading

K-WA Advertising