Connect with us

Actualité

Kasumbalesa : mention Aigle sur le képi à la base d’une vive tension entre jeunes de l’UNAFEC et l’UDPS !

Published

on

 

La ville de Kasumbalesa, dans la province du Haut-Katanga, a connu une vive tension le mercredi 15 juin 2022.

A la base de cette situation, des altercations entre les jeunes de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS) et ceux de l’unafec, deux partis politiques, membres de l’Union Sacrée au pouvoir.

Contactés par la rédaction du CONGOPROFOND. NET, plusieurs témoins parlent de la mention Aigle sur le képi d’un combattant de l’UDPS, fédération de kasumbalesa, qui serait la pomme de discorde.

Ayant requis l’anonymat, une source interrogée sur place nous a déclaré ce qui suit : ” Un combattant de l’UDPS a été sérieusement tabassé par les combattants de l’unafec, qui l’accusent d’avoir utilisé la mention Aigle sur son chapeau “.

Aussi, a-t-il poursuivi, que : ” C’est cet acte qui a provoqué une réaction violente de combattants de l’UDPS qui ont saccagé le siège de l’unafec, emportant tables et chaises “.

Soulignons que quelques blessés sont signalés de part et d’autre, la police a utilisé les tirs à balles réelles pour disperser les manifestants, mais sans succès.

En réaction, le Président Fédéral de l’UDPS, Gabriel Tshimanga, accuse l’UNAFEC d’être à la base de cette situation et invite en outre les combattants de son parti à ne plus céder à la provocation, mais de privilégier la paix, car l’UNAFEC est alliée de l’UDPS.

Pour l’instant, la situation est encore tendue au niveau du marché Kabulo, bastion de l’UNAFEC Kasumbalesa, avec la présence de la police qui tente de calmer la situation.

Joseph Malaba/Congoprofond


There is no ads to display, Please add some

Actualité

Kinshasa: 4 ème édition de Kin Start-up, la fondation Hanns Seidel révèle la nouveauté

Published

on

By

 

C’est ce mardi 16 août 2022 lors d’une conférence de presse que Kinshasa-starup a révélé les modalités pour la 4 ème édition, et précisé de la continuité de l’appel à candidature lancé depuis le mois de juin passé.

La chargée des partenaires, Nathalia Lopocho a montré les avantages de cette fondation pour une bonne gouvernance. 3 intervenants dont Paul Martin Mutamba membre du jury et accélérateur de développement, coach D. Muller de la diaspora et Félix Mangangu coordonnateur de Ishango startups center ont animé ces échanges avec la presse.

Il y aura une présélection dans 5 provinces, y compris la diaspora européenne et brazzavilloise.

Pour les organisateurs, la particularité de cette nouvelle édition est que les entrepreneurs auront une cagnotte. Lors des précédentes éditions, le concours n’a pas remis l’argent aux entrepreneurs mais les a appris à lever les fonds.

Les gagnants de cette édition qui pointe à l’horizon auront, 5000$ pour le premier, 3000$ pour le deuxième et 2000$ pour le troisième.

Elie Mbeki, la lauréate du concours Kin-startups 3 ème édition a témoigné qu’aujourd’hui elle est chef d’entreprise. Elle a appris à structurer ses idées et défendre ses projets grâce à kin startups.

Il faut préciser que cet appel concerne les jeunes de 18 à 40 ans. Commencé en date du 22 juin, il prendra fin le 30 août .

Notons que Kin startups sera une télé réalité de la fondation Hanns Seidel avec 12 épisodes et sera diffusée par plus de 13 chaînes de télévision.

Astride Ntumba (Stagiaire IFASIC) & Benjamin Kapajika/ Congoprofond.net


There is no ads to display, Please add some
Continue Reading

K-WA Advertising