Connect with us

Actualité

Kasumbalesa : le couvre-feu inaugure le retour de l’insécurité dans la ville

Published

on

Après une accalmie de quelques mois, l’insécurité refait surface à Kasumbalesa dans le Haut-Katanga. Cette reprise du banditisme armé intervient au même moment que le lancement du couvre-feu dans la ville frontalière.

En effet, depuis le déclenchement du couvre-feu, ces hors-la-loi armés opèrent en toute quiétude dans quelques quartiers dès les environs de 21h30/22h00.

D’après les victimes, il s’agit des hommes armés et en tenue qui font incursion dans les domiciles des paisibles habitants. “A leur passage, ils emportent des colossales sommes d’argent, après avoir visité plus de 50 maisons. Certains cas de viols sont signalés et les appels à l’intervention policière s’avèrent sans effet. Nous nous disons, seulement les policiers sont en circulation à partir des 21h30. Pourquoi une telle recrudescence ?”, se questionne une victime.

Cette situation qui intervient pendant la période des festivités préoccupe au plus haut point la population de la ville de Kasumbalesa.

Joint au téléphone, le maire de la ville, André KAPAMPA, s’inquiète lui aussi, et annonce des stratégies de taille pour, une foi de plus, mettre fin à cette souffrance de ses administrés.
JOSEPH MALABA/CONGOPROFOND.NET