Connect with us

Société

Kasumbalesa : La maire adjointe Fifi Mwitaba en guerre contre les profanateurs des tombes du cimetière Ciwaya

Published

on

Alors que la RDC célèbre la journée des morts ce lundi 01 août 2022, dans le Haut-Katanga, précisément à Kasumbalesa, la situation est déplorable et inquiétante au cimetière CIWAYA. Ce lieu réservé aux morts a connu une profanation à outrance, des maisons poussent sur des tombes, des corps sont déterrés sans gêne pour y construire des maisons.

Ce lundi 01 août 2022 la police a maitrisé une tension entre les proches des morts et les habitants de cette partie de la ville de Kasumbalesa.

Tôt le matin, pour entretenir les lieux des morts, certaines maisons ont été détruites par la population. La police est intervenue pour rétablir l’ordre.

Nous sommes venus pour entretenir la tombe de notre père, nous avons trouvé une maison à la place ! Le corps déterré sans aucun respect. Nous demandons aux autorités de prendre des mesures pour faire respecter nos proches, sinon nous allons nous prendre en charge et les dégâts seront énormes”, déclare une victime de la profanation.

Du côté des occupants, ils affirment que cette situation a été favorisée par les autorités compétentes. Ils déclarent détenir des documents d’autorisation. ” Nous sommes au cimetière CIWAYA pas par notre propre vouloir, l’État nous a vendus cette zone. Aujourd’hui, ils viennent pour détruire, qu’ils nous cherchent des places ailleurs”, déclare un habitant au cimetière CIWAYA.

Joint au téléphone, l’adjointe au maire, Fifi Mwitaba Kabobo, invite les uns et les au calme et annonce que des sanctions exemplaires seront prises après l’examen du rapport qui lui sera déposé par une commission mise en place autour de ce dossier.

Pour le moment la situation est calme et sous contrôle de la police.

Joseph Malaba/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some

Actualité

Kinshasa: 4 ème édition de Kin Start-up, la fondation Hanns Seidel révèle la nouveauté

Published

on

By

 

C’est ce mardi 16 août 2022 lors d’une conférence de presse que Kinshasa-starup a révélé les modalités pour la 4 ème édition, et précisé de la continuité de l’appel à candidature lancé depuis le mois de juin passé.

La chargée des partenaires, Nathalia Lopocho a montré les avantages de cette fondation pour une bonne gouvernance. 3 intervenants dont Paul Martin Mutamba membre du jury et accélérateur de développement, coach D. Muller de la diaspora et Félix Mangangu coordonnateur de Ishango startups center ont animé ces échanges avec la presse.

Il y aura une présélection dans 5 provinces, y compris la diaspora européenne et brazzavilloise.

Pour les organisateurs, la particularité de cette nouvelle édition est que les entrepreneurs auront une cagnotte. Lors des précédentes éditions, le concours n’a pas remis l’argent aux entrepreneurs mais les a appris à lever les fonds.

Les gagnants de cette édition qui pointe à l’horizon auront, 5000$ pour le premier, 3000$ pour le deuxième et 2000$ pour le troisième.

Elie Mbeki, la lauréate du concours Kin-startups 3 ème édition a témoigné qu’aujourd’hui elle est chef d’entreprise. Elle a appris à structurer ses idées et défendre ses projets grâce à kin startups.

Il faut préciser que cet appel concerne les jeunes de 18 à 40 ans. Commencé en date du 22 juin, il prendra fin le 30 août .

Notons que Kin startups sera une télé réalité de la fondation Hanns Seidel avec 12 épisodes et sera diffusée par plus de 13 chaînes de télévision.

Astride Ntumba (Stagiaire IFASIC) & Benjamin Kapajika/ Congoprofond.net


There is no ads to display, Please add some
Continue Reading

K-WA Advertising