Connect with us

À la Une

Kasaï : plus de 500 Congolais brutalement expulsés d’Angola en deux semaines !

Published

on

Le Programme national de l’hygiène à la frontière a enregistré du 14 au 30 avril plus de 500 Congolais refoulés clandestinement dans les postes frontaliers du Kasaï, province voisine de celle de Lunda Norte en République Angolaise. Ces Congolais révèlent des brutalités ayant conduit leur refoulement.

“Il était 3h du matin lorsque les militaires ont débarqué dans nos maisons. Ils nous ont ligoté et embarqué dans un véhicule jusque dans un poste situé en brousse. Ils nous ont sérieusement tabassé avant de nous ravir tous les biens ainsi que l’argent que nous possédions. Après tout, ils nous ont embarqué jusqu’à la frontière. Arrivé chez nous, nous avons été enregistrés et nous avons passé tous les tests liés au coronavirus”, expliqué l’un d’eux.

L’un des officiels explique que ces Congolais ont été refoulés par manque des documents officiels.

” Ils étaient en situation d’irrégularité. Nous avions depuis le 14 avril jusqu’au 30 du mois passé enregistré 415 Congolais au poste frontalier de Kamako dont 315 hommes à Mayanda. Dans un autre poste nous avions enregistré 4 personnes. Les postes frontaliers de Kanjandi et Kabuakala ont enregistré respectivement 43 et 40 personnes”, expliqué Christian Mabedi, chef territorial du programme national de l’hygiène à la frontière basé à Kamako.

Ces refoulés passent nuit à la belle étoile. Jusqu’ici, aucune intervention des autorités provinciales n’a été observée. Les habitants de ces postes frontaliers craignent de résurgence d’autres maladies dans la région liées aux mauvaises conditions de vie de ces compatriotes.

 

MUABILAYI/CONGOPROFOND.NET

%d blogueurs aiment cette page :