Connect with us

À la Une

Kasaï : L’UNADE cogite sur la réélection de Félix Tshisekedi en 2023

Published

on

l’Union des nationalistes pour la démocratie et le développement (UNADE)/fédération de la province de Kasaï concocté déjà des stratégies pour la réélection du président de la République Félix Antoine Tshisekedi en 2023.

C’est Médard Kabuadu, coordonateur provincial de cette formation politique chère au député national Philo Mbale, qui l’a déclaré dans une Interview accordée à la presse, ce samedi 31 octobre 2020, à l’occasion d’une séance de formation ayant réuni les présidents des comités locaux venus de différents villages du Territoire de Tshikapa, chef-lieu de la province de Kasaï. La confrérie politique s’est axée sur “l’unadelisation” de ce territoire par la nouvelle technologie politique, génitrice d’une classe moyenne.

“Nous avons briefé ces animateurs sur l’idéologie des présidents cellulaires de l’UNADE/Tshikapa et le vade-mecum portant toutes les stratégies importatissimes pour la réélection du Président de la République et la conquête d’une majorité parlementaire non négociable avec L’UNADE. Je suis convaincu que Félix Antoine Tshisekedi sera réélu en 2023, et ça, c’est sûr”, a-t-il dit.

Médard Kabuadu a appelé les cadres et membres de ce parti dans cette province à soutenir la vision du chef de l’État Félix Tshisekedi, et à se mobiliser pour sa réélection effective en 2023, tout en implantant l’UNADE dans tous les secteurs et territoires de Tshikapa.

Venus depuis jeudi dernier à Tshikapa sur invitation du coordonateur provincial, ces leaders locaux ont suivis avec intérêt ce séminaire. Ils ont affirmé être très satisfaits et ils ont indiqué que leurs bases respectives épargnent déjà pour payer la caution électorale de candidat Félix Antoine Tshisekedi en 2023.

Notons que l’UNADE/Kasaï compte déjà une vingtaine de cellules, dont une dizaine dans la ville et 17 dans le territoire.

Clementus Lusamba Lua Mbombo/Congo profond.net


There is no ads to display, Please add some
Spread the love

À la Une

Abolition du système LMD en RDC : Fausse alerte !

Published

on

Le système d’enseignement Licence-Master-Doctorat (LMD) n’est pas annulé en République Démocratique du Congo, contrairement aux rumeurs distillées sur les réseaux sociaux depuis la soirée du dimanche 23 juin 2024.

Ceci ressort d’un communiqué signé dans la soirée de ce lundi 24 juin 2024 par Marie-Thérèse Sombo Ayanne Safi Mukuna, ministre de l’Enseignement Supérieur et Universitaire (ESU).

Le communiqué officiel note plutôt qu’au cours de la séance plénière d’investiture du gouvernement, le programme présenté et défendu, en son pillier 4, axe stratégique 4.2.1, prévoit la poursuite de la mise en place d’un système éducatif performant, inclusif et équitable, dont l’une des actions identifiées porte sur l’évaluation de la mise en œuvre du programme LMD.

Ce faisant, son Excellence, madame la ministre de l’ESU a prévu dans sa feuille de Route une évaluation à mi-parcours de cette réforme dont la fin du premier cycle interviendra la fin de cette année académique“, lit-on dans ce communiqué.

Le même communiqué précise que le calendrier de ces assises sera publié dans les jours qui suivent pour éclairer les acteurs de l’ESU, de la communauté universitaire que des partenaires concernés et du public intéressé.

Rappelons que la réforme LMD qui est le substitut du système PADEM, a été instauré et mis en application dans les établissements tant Publics que privés en 2021 sur ordre du ministère honoraire de l’ESU, Muhindo Nzangi Butondo, désormais ministre du Développement rural en RDC.

Exaucé Kaya/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Spread the love
Continue Reading

Bientôt le magazine CONGO PROFOND dans les kiosques à journaux : Simplicité, Pertinence et Découverte