Connect with us

À la Une

Kasaï : Les femmes de l’UNC condamnent toute discrimination tribale et régionale

Published

on

Nous , Femmes de l’Union pour la Nation Congolaise ” (UNC) interfederation du Kasaï, condamnons avec la dernière énergie toute discrimination tribale, régionale et le système dit Communautés de Base. Toutes ces pratiques devenues Évangile au Kasaï ne cadrent pas avec la vision du chef de l’État, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo et violent la Constitution de la République. ”

C’est le message essentiel que l’on peut tirer d’un document lu, lundi, par Mme Égide Moleka, présidente interfedetale de la Ligue des Femmes de l’Union pour la Nation Congolaise à l’issue d’un café politique.

Cette déclaration est la conséquence de la lenteur constatée dans la publication du gouvernement Piem Tutokot Dieudonné et des discriminations ethnicotribales qui caractérisent ce dossier au sein des partis politiques devant présenter les candidats ministrables.

Dans ce document, les femmes Unc rendent hommage au président de la République démocratique du Congo pour avoir donné à la femme une valeur certaine dans son discours d’investiture et au président national de l’Unc, Vital Kamerhe, qui accorde une place de choix à la femme dans sa formation politique, pour respecter la parité.

Ces femmes de l’Unc félicitent également le tout nouveau gouverneur et son vice pour la brillante victoire à la tête de la province et promettent de le soutenir indéfectiblement dans ses actions pour un Congo uni, fort et prospère où il fait beau vivre et un Kasaï émergeant sans tribalisme ni autres antivaleurs.

Le président interfederal, M. Tshiyombo, à salué la détermination des femmes Unc dans la lutte pour la cohésion sociale et la cohabitation pacifique des populations. Unc Tshiyombo estime que cette pratique fait la honte de la province du Kasaï. Il a invité tous les participants à ce café politique à l’unité et à la cohésion sociale et à dire énergiquement Non au système “Communautés de Base” qui retropedale le Kasaï.

Laurent Lukengu/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

code

À la Une

Beni: Les inspecteurs du pool primaire boycottent l’ENAFEP pour non payement des primes

Published

on

Les inspecteurs du pool primaire de la ville de Beni ont décidé de boycotter la passation des épreuves de l’examen national de fin d’études primaires dont le début est annoncé pour ce mardi 5 juillet 2022.

Dans leur décision rendue publique ce lundi, ces inspecteurs revendiquent le non payement de leurs différentes primes le gouvernement congolais.

Ça fait plus de deux ans que nous ne sommes pas payés. Nous avons toujours intervenus lors de Tenafep mais en vain. On nous promet mais le gouvernement ne s’exécute pas”, s’indigne l’inspecteur Kakule Kombi, secrétaire permanent de syndicat des inspecteurs antenne de Beni.

D’après lui, ils réclament «le perdiem pour interventions aux TENAFEP de 2020, 2021 et puis 2022 et les primes selon l’ordonnance du président de la République»

Ces inspecteurs invitent le gouvernement à recaler ces épreuves en attendant le payement de leur prime.

Pour Kakule Kombi, ses collègues doivent «rester à la maison» en attendant que la solution soit trouvée.

Verite Johnson/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Continue Reading

K-WA Advertising