Connect with us

À la Une

Kasaï central : sept morts par noyade dans la rivière Lulua au premier semestre 2020

Published

on

Sept morts par noyade ont été enregistrés au premier semestre de cette année 2020 au moment de crue de la rivière Lulua dans le Kasai Central. Suite à ces drames, la Société civile locale a exigé la suspension de la pêche sur ce cours d’eau

L’on rapporte qu’un homme d’une vingtaine d’années est mort par noyade dans la rivière Lulua à la mission catholique de Bunkonde, cité située dans le territoire de Dibaya à une trentaine de kilomètres de Kananga. Selon Jean-Pierre Ngalamulume, acteur de la Société civile locale qui a livré l’information, la victime s’est noyée le mardi 23 juin pendant la pêche sur ce cours d’eau. Et son corps est introuvable à ce jour.

D’après la même source, Tshipamba Mamba, éleve de la cinquième année des humanités de son état, originaire du groupement de Bena Tshiakosa, a aussi péri dans la rivière Lulua.

Face à cette résurgence de cas des morts sur ce cours d’eau, la Société civile a sollicité de la part des autorités provinciales la suspension des activités de pêche pendant cette période de crue où la rivière a quitté son lit.

Joint au téléphone, l’administrateur du territoire Dibaya, Bertin Kabongo, a promis donner sa voix au terme des enquêtes ouvertes par ses services.
Pour sa part, le réseau provincial des Ong des Droits de l’Homme plaide pour la réglementation de l’activité de la pêche. Arthur Padinganyi qui compatit avec ses concitoyens, fustige l’abandon des autorités provinciales dans la préservation des vies humaines et du bien être social.

Retenons-le, la rivière Lulua sépare les territoires de Dibaya et Kazumba, au nord-ouest de la province du Kasaï central.

Jean Claude Ngalamulume wa Bakamubia/CONGOPROFOND.NET

error:
%d blogueurs aiment cette page :