Dev Solaire

Connect with us

Actualité

Kasaï central : Martin Kabuya visé par une motion de censure !

Published

on

Martin Kabuya, gouverneur du Kasai central au centre de la République Démocratique du Congo est visé par une motion de censure.

D’après les signataires de la motion, 12 griefs sont portés sur le dos du gouverneur Martin Kabuya. Il s’agit entre autres de la non exécution de son programme d’action adopté par l’Assemblée provinciale depuis 25 mai 2019 jusqu’à ce jour, du sabotage de la vision du sur l’instauration de la démocratie et d’un État de droit et le blocage des travaux des réhabilitation de certains tronçons de routes mentionnés dans le programme d’urgence du chef de l’État.

Martin Kabuya est aussi visé par une motion pour avoir posé des actes qualifiés de violation des lois et règlements de la RDC par les signataires, notamment dans la nomination des bourgmestres ai, des administrateurs et chefs de secteurs ainsi que l’affectation collective des médecins chefs de zones de santé…

D’autres griefs soulevés par les 12 députés provinciaux signataires de la motion sont aussi liées à la vie sociale de la population. Il s’agit de la perception de la taxe de péage sur la route Kalamba Mbuji, délabrée à ce jour et non entretenue depuis le départ des Chinois provoqué par le gouverneur, des arrestations qualifiées d’illegales, des violences utilisées pour disperser les militants de la Lucha, et pour avoir administré des coups à un policier commit à sa garde, des injures et menaces à l’endroit des députés provinciaux et d’autres citoyens ainsi que le détournement des véhicules garés dans l’enceinte de l’Assemblée provinciale faisant objet d’une enquête encore en cours.

Ce groupe dit “G12” désavoue l’autorité provinciale et déclare souhaiter un changement à la tête de la région.

Dans leur motion , les élus font référence à une décision irrévocable de la cour constitutionnelle faisant lieu au blocage d’une motion de censure qui est constitutionnelle par une motion de incidentielle. Ainsi donc le gouverneur Martin Kabuya est saisi par le bureau et doit répondre ce Mercredi 24 juin au cours d’une plénière prévue pour cette fin.

MUABILAYI/CONGOPROFOND.NET

error:
%d blogueurs aiment cette page :