K-WA Advertising

Connect with us

non classé

Kasaï central : Martin Kabuya dresse son bilan d’un an en 12 points

Published

on

Le gouverneur de la province du Kasaï central, Martin Kabuya Mulamba, s’est livré à l’exercice de redévabilité, l’un des piliers de la démocratie, pour rendre compte de l’an 1 de sa gestion de province.

Dans une conférence de presse animée dans la salle de réunions du Bâtiment administratif, le gouverneur du Kasaï central a passé au peigne fin, toutes ses réalisations à la tête de la région. Martin Kabuya a signalé que son programme d’action quinquennal dont le début d’exécution était prévu en 2020 a été secoué par la pandémie de la Covid19.

A cet effet, le gouverneur du Kasaï central, réadapte son programme d’action à cause des réalités présentes et élabore” un programme d’action d’urgence axé sur 3 priorités” notamment La riposte contre la Covid19, le maintien de la situation macro économique de sa province…

Martin KABUYA MULAMBA a, avant de dresser les actions fortes de sa gestion, demandé le concours, l’engagement, la volonté de changer, la détermination et l’implication de chaque fille et de chaque fils de la Province.”Tout ce qui nous uni est plus fort que tout ce qui nous divise”, rappelle l’autorité provinciale.

Au chapitre de ses actions, certains volets ont fait l’objet de la communication de ce jour. Il s’agit notamment :

-1. Élaboration et adoption à l’unanimité du Programme d’actions quinquennal du Gouvernement provincial. Faisant sien le leitmotiv “le peule d’abord”, ce programme est évalué à 2.264 milliards de dollars dans 5 piliers._

-2. La réouverture de certaines chaines de radios fermées par la DGRAD dans la Ville de Kananga ;

-3. L’inclusivité et élargissement du Gouvernement provincial à toutes les forces politiques et sociales de la Province ;

-4. Les nominations dans certains secteurs (santé, DGRKAC,…) pour raison d’équité ;

-5. La consolidation de la paix et la sécurité ;

-6. Organisation des visites d’itinérance dans les Communes et Territoires ;

-7. Participation à la bipartite avec la Province du Kasaï et la Province de Lunda Norte (Angola) ;

-8. L’installation durable des Partenaires Techniques et Financiers au Développement ;

-9. La réhabilitation du Pont Lubi et de la Prison centrale de Kananga ;

-10. Rapatriement de plus de 14.000 retournés volontaires d’Angola ;

-11. Récupération des postes de péage sur la route Kalamba-Mbuji ;

-12. L’approvisionnement de la Ville de Kananga en Produits agricoles ;

Ainsi que plusieurs autres grandes réalisations visibles en cours.

MUABILAYI/CONGO PROFOND.NET

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

code

non classé

Santé sexuelle et reproductive des Ados et Jeunes : Le bulletin du PNSA édition du 2ème semestre 2021 déjà disponible

Published

on

L’Edition du deuxième semestre 2021 du Bulletin “Ados & Jeune” est disponible en téléchargement gratuit sur le site du RJSSR. Ce numéro présente les activités réalisées par le Programme national de santé de l’adolescent (PNSA) au cours du deuxième semestre 2021, ainsi que celles auxquelles le Programme a participé. Vous y trouverez : les réalisations du PNSA dans les quatre provinces appuyées par la Banque Mondiale, la politique nationale de nutrition pour les adolescents et jeunes en RDC, une rubrique Echos de partenaires et bien plus.

Ados & Jeunes S2 2021 | Bulletin d’informations sur la SSR

Les adolescents représentent près du tiers de la population congolaise soit plus ou moins 20 millions de personnes (32,8%). Amener les adolescents et les jeunes à avoir accès à des services de santé de qualité et à disposer des informations complètes en matière de sexualité et de reproduction en vue d’une vie saine pour un développement durable du pays constitue la vision du Programme National de Santé de l’Adolescent en RDC (PNSA). L’objectif du PNSA est, selon son directeur Fidèle MBADU et suivant le plan stratégique 2021-2025, de réaliser une riposte nationale susceptible de donner une réponse satisfaisante aux problèmes en rapport avec la santé sexuelle les adolescents et jeunes, et ainsi aider ces derniers à adopter un comportement responsable et favorable à leur bien-être.

Ce numéro présente les activités réalisées par le PNSA au cours du deuxième semestre 2021, ainsi que celles auxquelles le Programme a participé. Vous y trouverez : les réalisations du PNSA dans les quatre provinces appuyées par la Banque Mondiale, la politique nationale de nutrition pour les adolescents et jeunes en RDC, une rubrique Echos de partenaires et bien plus.

Ce numéro enrichissant que nous vous proposons de lire reprend : les réalisations du PNSA, en tant que institution qui a pour vision d’amener les adolescents et les jeunes à avoir accès à des services de santé de qualité; la politique nationale de nutrition pour les adolescents et jeunes ; les échos des partenaires ; la task force et bien être des adolescents et jeunes ; et enfin l’analyse des données de santé des Ados et Jeunes. Parmi ses réalisations, le PNSA que coordonne le directeur Mbadu Muanda Fidèle, appuyé depuis 2017 par la banque mondiale à travers le projet de développement des soins de santé, a offert des soins de santé dans quatre divisions provinciales de la santé du pays dans les provinces du Kwango, du Kwilu, du Maindombe, et de la Tshuapa avec pour objectifs d’accroitre la couverture des services de santé adaptés aux besoins de l’adolescent, mais aussi, rapprocher les services de santé des adolescents auprès des bénéficiaires.

A travers la politique nationale de nutrition pour les adolescents et jeunes, cette revue révèle des pistes nécessaires pour une bonne alimentation. D’après elle, les problèmes nutritionnels chez les adolescents et jeunes se posent en termes de sous-nutrition et de surnutrition. Ainsi, l’amélioration de la nutrition pendant l’adolescence procure des effets bénéfiques à l’âge adulte et permet une transmission des avantages à la génération suivante. Echos de partenaires, intitulé de la quatrième rubrique, étale clairement les différentes exécutions des projets des partenaires du PNSA. « Hello Ado » et « Hello Ado Games », deux applications mobiles de l’Unesco au service des jeunes face aux risques d’exposition aux problèmes de santé sexuelle et reproductive et des violences basées sur le genre. Initiative All in, une stratégie de l’Unicef pour placer la problématique du VIH chez les adolescents et jeunes à l’agenda des décideurs politique. Dans la cinquième rubrique, ce numéro du bulletin d’informations sur la santé sexuelle et reproductive des Ados et Jeunes du deuxième semestre 2021 présente la Task force santé et bien-être des adolescents et jeunes comme un cadre constitué pour assurer la coordination des intervenants, le suivi et l’évaluation des interventions des organisations et structures impliquées dans la promotion de la santé des adolescents et jeunes. La dernière rubrique, quant à elle, nous édifie sur les chiffres des jeunes qui ont pris les gouts d’utiliser les méthodes contraceptives. « Si tous les partenaires rendent disponibles les ressources prévues dans le plan stratégique nationale santé et bien-être des adolescents et jeunes 2021 – 2025, le PNSA sera en mesure de réaliser une riposte nationale susceptible de donner une réponse satisfaisante aux problèmes en rapport avec la santé sexuelle les adolescents et jeunes, et ainsi aider ces derniers à adopter un comportement responsable et favorable à leur bien-être », martèle le directeur national du PNSA, Fidèle Mbadu Muanda.

Un clic suffit pour lire et télécharger le bulletin : https://rjssr.org/download/ados-jeunes-s2-2021-bulletin-informations-ssr/

Tchèques Bukasa/CONGOPROFOND.NET

Continue Reading

K-WA Advertising